NC-18
 
AccueilCalendrierPublicationsFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Le forum est en pause indéterminé pour un remaniement en vue d'une V3. Inscriptions fermées, partenariats ouverts.

Un petit mystère bien prévoyant... [Terminé]

 :: Zone HRP :: Archives Rp's Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Dim 7 Juin - 18:13
Ce soir, j'étais de permanence et une chasse était prévue. Un vieux Broken qu'on recherchait depuis un moment, un de ceux qui vous glisse entre les pattes à presque tous les coups. L'équipe était prête et je m'étais assuré que Flynn ramène Aëlys à la maison pour être certain qu'elle ne risquait rien sur le trajet du retour. Quand je devais partir avant qu'elle rentre de ses cours, je préférais qu'il en aille ainsi parce qu'on ne sait jamais sur quel malade on peut tomber et dans son état, je préférais être le plus prudent possible. Je n'avais pas oublié les reproches qu'on m'avait fait, j'avais bien conscience que j'avais pas mal de lacune pour ce qui était de m'occuper des autres mais je voulais au moins réussir avec Aëlys. Je culpabilisais toujours vis-à-vis de Senbi. Je savais qu'elle n'avait pas pu avoir d'enfant mais je n'avais pas prévu qu'elle serait là quand j'avais fait mon annonce pour demander de l'aide. Quand j'avais demandé à Eleanor d'appeler tout le monde, je faisais surtout référence à Julian, Chase et Train... Hm... Non, penser ainsi ne serait pas juste pour Eleanor, elle ne pouvait pas savoir quelle bombe j'allais lâcher.
Bref, revenons au présent... J'étais de sortie avec l'équipe et je me retrouvais donc à traquer ce malade de Broken. Un véritable boucher qui allait jusqu'à arracher la gorge de ses victimes pour être certain qu'il ne leur restait plus une seule goutte de sang dans le corps, si ça ne faisait pas un bon moment qu'on le traquait, j'aurais pu croire qu'il s'agissait d'un nouveau né sans maître pour lui apprendre les bonnes manières...

On a heureusement fini par le trouver et cette fois, plus organisé que la dernière fois, nous parvinrent à l'arrêter. Cela ne se fit pas sans mal, l'un d'entre nous mourut et les autre et moi-même nous étions fait blessé à des degrés divers. N'étant pas le blessé le plus grave, j'aidais les autres à rejoindre l'hôpital de Train avant de rentrer. Pas la peine de voir mon dos pour savoir qu'il était tailladé mais tout ce dont j'avais besoin, c'était un peu de sang, pas trop pour ne pas épuiser Aëlys, et quelques bandages, je serais guéri pour le lendemain. Train m'avait donc donné quelques bandages et quelques recommandations que je comptais bien suivre au pied de la lettre. Je rentrais donc chez moi, là où m'attendait ma douce petite femme dont le vendre commençais très lentement à prendre une forme arrondie, à peine le renflement de ma main quand je la posais sur son ventre... C'était encore très discret mais j'aimais l'idée de voir de mes yeux son ventre s'arrondir. Quand je rentrais, j'essayais de ne pas faire trop de bruit, il était tard et je ne voulais pas la réveiller.
Je ne pus malheureusement retenir mes grognements de douleurs quand il me fallait jouer des muscles de mon dos dans mes mouvements comme retirer ma veste, ou du moins ce qu'il en restait, mon t-shirt... Ca faisait un mal de chien ! Je pouvais sentir le sang couler dans mon dos... Histoire de ne pas en mettre partout, je me dépêchais de filer dans la salle de bain en essayant toujours de rester aussi discret que possible. Je me déshabillais rapidement, serrant les dents et grondant de douleur et filais sous la douche en laissant l'eau ruisseler dans mon dos sans laisser les jets percuter mes plaies... Ca faisait quand même pal... Peut-être dus-je pousser un grognement plus fort que les autres mais je sus rapidement que je n'étais plus seul dans la salle de bain, Aêlys venait de me rejoindre comme je coupais l'eau de la douche... Pas la peine de lui cacher mes blessures, vu comme ça saignait, ça aurait été peine perdue. J'enroulais une serviette autour de ma taille en sortant de la douche, le bord commençant déjà à rougir...

► Je ne voulais pas te réveiller, je suis désolé...

Et comme je la voyais fixer la serviette qui se colorait lentement, j'ajoutais...

► La chasse a été un peu dure ce soir... Je suis passé à l'hôpital mais je serai rapidement guéri avec un peu de sang et des bandages, ne t'en fait pas...

Bien entendu à partir où j'aurais pu prendre plus de sang que d'habitude, je n'aurais même pas eu besoin des bandages mais Aëlys enceinte, je lui donnais plus de sang que ce que j'en buvais quand je me nourrissais d'elle. Je préférais éviter de trop en boire, me contentant de quelques gorgées et parfois pas tous les jours, préférant me concentrer sur la nourriture traditionnelle que je mangeais en plus grande quantité pour compenser le manque de sang quand je refusais de la mordre...

► Tu pourrais m'aider avec les bandages après ? Je vais devoir te mordre et je ne veux pas te prendre trop de sang...
Aëlys's willing slave
avatar
Aëlys's willing slave

Messages : 148
Voir le profil de l'utilisateur




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Dim 7 Juin - 18:14
Depuis la soirée fatidique ou j'avais appris que Rhydian était un Rules out et que j’étaie enceinte de jumeau. Je me sentais de plus en plus nerveuse sans réellement en savoir la cause, enfin si en gros je savais que j'avais peur pour moi, peur pour les vies qui grandissait dans mon ventre. Peur pour Rhydian qui risquait sa vie un soir sur deux. Contrairement à la logique des choses, je ne lui avait pas demander d'arrêter de jouer les justiciers . Ses envies l'avait forger, s'il n'était pas ce qu'il était devenu en devenant un « sauveur » Nous ne nous serions jamais rencontrer. Hors il fallait prendre en compte la distance qui nous séparait la nuit à chaque fois qu'il partait.

Deux autres problèmes se dessinait face à moi : les vêtements et mon sang. Oui les vêtements car je ne rentrait plus dans aucun de mes pantalons je m'y sentais bien trop serrer et pas à l'aise. Pour le moment tout ce qui m’allait c'était les chemises de nuits et les survêtements. Bientôt je m'essayerais aux salopettes… Il me fallait refaire entièrement ma garde robe.

Depuis quelques jours je remarque que Rhydian me mord moins souvent, moins longtemps, je suis de ce fait même pas fatiguer, mais je voie son teint pâle et la fatigue dans son regard. Une fois je suis presque sur de l'avoir vue se lécher les lèvres en regardant mon cou, mais cela se fit tellement vite que je cru en avoir rêvé.

Il se pouvait peu être que vue mon état, il avait peur de me prendre trop de sang j’avais beau insister il ne voulais pas boire plus. C'est alors qu'un jour j'avais eu l'idée de faire une réserve de sang. Oui je savais que les vampires n'aimait pas les poches de sang à cause du goût du plastique mais il me fallait trouver quelque chose pour que Ryry puisse boire quand je serais trop faible pour ne serait ce que me lever. J'étais donc un jour aller à l’hôpital de train, il y a quelques jours et on m'expliqua que je n'était pas la seule calice enceinte utilisant ce système. Ainsi deux fois dans la semaine j'étais donc venu pour que l'on me fasse des prélèvements pour y mettre dans des poches. Nouveaux problème… Comment les garder au frais ? Eh bien j’étais venu dans mon autre appartement récupéré un petit frigo que j’utilisai avant quand je m'offrais des gourmandises et des boissons. J'avais pris ce petit frigo et je l'avais brancher au pied de notre lit. Ho Rhydian avait été surpris en rentrant un matin en me voyant brancher un petit frigo avec l'emblème coca colla sur les côtés , j'avais prétexter que je voulais le récupéré de chez moi et vérifiait s’il pouvait encore tourner quelques jours en y mettant quelques boissons dedans. Hors vous l'avez compris il servait uniquement pour mon sang.

Mais je ne voulais pas le dire à Rhydian, il se privait pour moi alors que ferait'il s'il savais que cela ne servait à rien ? Ce soir après avoir passer des heures à tenter de m'endormir en vain j'épprouvais comme un grand soulagement au niveau de la poitrine et du ventre. Ce soulagement je le ressentais à chaque fois qu'il revenait vers moi, mais contrairement à d'habitude il ne vint pas directement vers moi ce qui était troublant ! Donc le temps de me lever d'allumer les lumières et de venir dans la salle de bain vêtu d'une chemise de nuit blanche avec l'image d'une tête d'ourson sur la poitrine et j'y était.

Visiblement il prenait une douche. Rien d'anormal, mais je l'attendais quand même car je voulais le voir au plus vite.Mais quand il fut sorti de la douche je ne put retenir un regard horrifier sur la serviette qui 'était de plus en plus rouge . Écoutant à peine les paroles de mon compagnon. Ma seule réaction fut la suivante. Partir et revenir presque en courant les poches chargées des quatre poches de sang que j'avais put avoir du mal à obtenir . C'était la seule réserve que j'avais put faire en si peu de temps. J'avais aussi put prendre une trousse de premiers secours. Je me rapprochais donc de lui doucement il semblais visiblement très surpris en voyant les poches de sang dans mes bras sans doute pouvait 'il sentir que c'était le mien de sang. J’étais désormais devant luis les bras croisées et charger de mon précieux sang un peu dur à obtenir car les prélèvements me fatiguait énormément.

-Oui je sais… Tu n'aime pas les poches...Mais tu me prenais moins en moins de sang...Et je me disait que ce que tu ne me prenais pas pourrait te servir quand je ne pourrais plus subvenir à tes besoins… Encore une fois ma surprise est éventré dans l’œuf...Mais bon là c'est un cas extrême alors prend les… seulement j'ignore combien il t'en faut… Et c'est tout ce que j'ai put me faire prélever en une semaine… Tout est là… et c'est pour toi… par contre je veux quand même la morsure ! C'est la seule chose qui me fait du bien quand tu pars…
Rhydian's Heart
avatar
Rhydian's Heart

Messages : 178
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Dim 7 Juin - 18:15
D'accord, je n'avais obtenu aucune réponse de sa part et la voir partir presque en courant m'inquiéta grandement. Je n'eus pas le temps de sortir de la salle de bain qu'elle revenait déjà avec... Je sentis mes propres yeux s'écarquiller comme des soucoupes, saisis par la surprise, me demandant ce qu'elle fichais avec ces poches de sang ?! Je l'observais alors qu'elle m'expliquait ses raisons... Avec un peu de recule, je pourrais certainement trouvé l'idée lumineuse mais là, tout de suite, j'avais un peu de mal, tout ce que je voyais, c'était qu'elle s'épuisait à me nourrir et à faire des réserves en même temps, pas étonnant que par moment je lui trouvais une petite mine... Je me tus quand même sur le moment même si j'exprimais clairement mon mécontentement. Je pris une poche et faisant sauter la capsule sans la quitter des yeux et la vidait rapidement avant d'en prendre une seconde, sentant mes plaies se refermer petit à petit jusqu'à ce qu'il ne reste plus que quelques fines cicatrices roses qui disparaîtraient rapidement. Je soupirais quand j'eu terminé et mis les poches vides dans la poubelle de la salle de bain... Je tâchais de rester calme quand je m'adressais à elle...

► Je comprends mieux pourquoi tu étais si fatiguée certains jours si tu me nourris en plus de faire des réserves... Je pense comprendre pourquoi tu le fais mais je ne peux pas accepter que tu t'épuises alors que tu es enceinte. Je ne suis pas prioritaire Aëlys, c'est toi et les enfants ! Je veux savoir quand tu te fait prélever du sang... Je ne te mordrai plus ces jours là. Tu ne peux pas jouer sur les deux tableaux, bon sang !

Pas facile de rester calme alors que je bouillais de l'intérieur, je faisais tout ce qui était possible pour la préservé et elle s'épuisait à me laisser la mordre, même si je me modérais, et à se faire prélever assez de sang pour remplir quatre poches de sang... QUATRE ! Tous mes efforts tombaient à l'eau alors que je ne pensais qu'à elle. Certes elle l'avait fait pour mon bien mais tout de même... Je ne pouvais pas accepter qu'elle s'épuise pour moi sans prendre en compte son état. Une grossesse vampirique était déjà pas simple mais en plus des jumeaux, ça devait être doublement épuisant et elle tirait encore sur la corde...

► Aëlys, tu es enceinte, s'il te plait soit prudente... Si tu t'épuises, c'est ta santé et celle des enfants que tu mets en danger, si pas vos vies et je ne peux pas l'accepter...

Je soupirais pour évacuer la colère et la frustration avant de reprendre une dernière fois...

► Je t'aime Aëlys, je ne veux pas qu'il t'arrive quelque chose, ni que tu t'épuises... Ca me touche mais ne t'épuise pas pour moi, s'il te plait... Est-ce que tu t'es fait prélever du sang aujourd'hui ? Parce que je ne te mordrai pas si c'est le cas, j'étais sérieux en disant que je ne te mordrai pas les jours où tu te faisais tirer le sang...

J'approchais d'elle, lui caressant la joue même si je savais qu'elle allait bouder, comme si je ne pouvais pas comprendre pourquoi elle l'avait fait mais au contraire, je comprenais mais je ne pouvais pas l'accepter facilement, tout simplement...
Aëlys's willing slave
avatar
Aëlys's willing slave

Messages : 148
Voir le profil de l'utilisateur




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Dim 7 Juin - 18:15
Contrairement à ce que j'avais put penser, mon idée ne lui avait pas plus, mais alors pas du tout Mais au fur et à mesure qu'il parlais, je me mit à croiser les bras en soutenant son regard. Il semblait parler sans réfléchir, il parlait sans savoir et semblais vouloir me punir en me retirant mes morsures. A ça non ! Je n'était pas d'accord et il allait le savoir très très vite ! J’étaie vexé et un peu énervé, j’étais dans une facette que je ne lui avais pas encore montré jusque là.

-Sauf que je pas d'accord ! Tu parle sans savoir ! Tu crois que je ne me suis pas assurer que cela ne risquait pas de mettre en danger la grossesse ? Justement non ! Donc pour répondre à ta question je m'en fais prélever un petit peu tout les jours ! Mais si tu tien tant que cela à ne plus me mordre vas-y !

J’inspirais longuement un peu sur le point de craquer. Comment pouvait'il me dire cela, oui comment pouvait'il donc ? Comment osait'il dire qu'il n'était pas important !? Mais mon bonheur c'est lui bordel!Quand le comprendra t'il ?

-Moi quand j'ai su que tu m'avais cacher que tu était un rules out je n'ai rien dit tout simplement parce que je ne peu pas te dire que je ne veux pas que tu l efasse car c'est ton travail c'est ce que tu est ! Seulement voilà moi en attendant je reste éveillée dans mon lit la peur au ventre car je sais que tu peux en mourir ! Et c'est très dur de géré cela ! Je ne veut plus t'entendre dire que tu ne compta pas c'est faux ! Tu est mon bonheur ! Quand tu est heureux je suis heureuse ! Si tu ne va pas bien je ne vais pas bien ! Quand arrivera tu à le comprendre ? Mon bonheur c'est toi ryry !


J’avais dit cela sans être triste, non j'étais plutôt déterminée le regard flamboyant plongée dans celui de Rhydian, j'étais têtu et s'il ne l'avais pas encore remarquer il allait très vite le découvrir.

-Et comme les poches ont prouver leur utilité je continuerais d'aller tout les jours me faire prélever du sang que tu le veuille ou non ! Je ne reculerais devant rien ! Tu crois que je n'ai pas remarquer que tu boive de moins en moins ? A l'origine ses poches sont destiner à te nourrir quand je ne pourrais plus le faire à cause de la grossesse ! Hors de question que tu ne te nourrise pas pendant des mois entiers ! Il faut que je veille à ton régime alimentaire et si tu n'est pas content c'est pareil ! Na !

Je m'était donc retourner dos à lui résistant tant bien que mal à l'idée de lui tirer la langue comme j'aurais fait d'habitude j'étais vexé énerver et je commençais à avoir faim ! Sans compter la grande fatigue d'une nuit blanche ! En fait après réflexion...je me demandais si je n'avait pas été plus vexer que en colère. Quand j'étais vexer j'avais du mal à paraître bien sérieuse, on m'a même dit que mes joues rougie par ma colère me rendait adorable et donc pas très crédible.

-Puisque c'est comme ça moi je ne vais pas me coucher je vais aller dans le salon grignoter quelque chose devant la télé pour le reste de la nuit !

J'étais donc partie emportant avec moi les deux poches de sangs et la trousse de secours sans me retourner. Il m'avait vexer et je voulais aussi paraître crédible ! Une fois arriver je déposait le tout sur la table pour me rendre à la cuisine ouvrir les placards et sortir les chips ainsi qu'une canette de coca.. Quoi que à la réflexion j'avais encore plus faim que ça ! Il fallait croire que d’inquiété toute une nuit sa creusait l'estomac ! Je pris donc un sandwich tout préparé dans le frigo encore sous plastique. Plus par appétit que par flemme. J'avais tellement faim que attendre une minute de plus c'était trop !. Une fois la table du salon rapprocher du canapé je mit les chips le coca et un verre dessus le remplissant de coca avant d'ouvrir le sandwich de mettre le plastique à la poubelle et de m'allonger sur le canapé télécommande en main allumant la télé tout en prenant une bouchée de mon délicieux sandwich au fromage de chèvre.


Ho bien sur j'avais exagéré en disant que je m'en faisait prélever tout les jours, c'était pour voir comment il réagirait et puis il se peu bien que je le fasse réellement surtout s’il décide de ne plus me mordre... Enfin s'il essaye car le lien doit être consolider.
Rhydian's Heart
avatar
Rhydian's Heart

Messages : 178
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Dim 7 Juin - 18:16
J'eus du mal à croire que ce soit ma petite femme qui me fasse la morale. Je ne la pensais pas irresponsable, ça non mais en tout cas, pas vraiment raisonnable. Je savais très bien qu'elle s'inquiétait pour moi, chaque fois que j'enfilais mes vêtements pour la chasse quand j'étais d'astreinte chez les Rules Out, je ressentais aussi sa peur, même si j'arrivais mieux à ne pas m'en faire pendant mon absence, sachant que c'était pour moi qu'elle s'inquiétait et non plus elle ou les enfants mais tout de même... Si elle s'inquiétait pour moi, ne pouvait-elle comprendre que l'inverse était également vrai ? Du soir au matin et du matin au soir toutes mes pensées n'étaient tournées que vers elle et les enfants, qu'elle s'épuise m'inquiétais doublement... Bien sûr que je ne me jugeais pas si important parce que si j'étais son bonheur comme elle le disait, elle était ma vie et portait ma descendance, mon avenir... Alors, bien entendu que quoi qu'il arrive, je la ferai toujours passer avant moi, c'était dans ma nature, que ce soit en tant que vampire ou humain. Mais quelle vampire elle aurait fait...

Je la regardais ramasser les poches restantes et sortir de la salle de bain, sans même m'adresser un regard. Notre première dispute... Je me redressais en soupirant, me demandant encore comment on en était arriver là... Non, en fait, je le savais. Nous avions tout les deux le même désir de faire passer l'autre avant soi et quand ce désir affronte son jumeau, forcément, on en arrive à ce genre de confrontation. Je repassais sous la douche pour évacuer le sang qui avait coulé dans mon dos avant qu'elle ne me donne les poches et ressorti rapidement pour me sécher et passer dans la chambre pour m'habiller, le tout ne prenant pas plus d'une trentaine de seconde. Je ne voulais pas en rester là, ne rien régler n'aurait fait que prolonger cette dispute. J'arrivais dans le salon juste au moment où elle s'installait dans le canapé après avoir allumé la télévision.
Je la coupais rapidement, me moquant bien qu'elle m'en veuille à ce sujet puis, je vins m'agenouiller devant elle, lui prenant doucement la télécommande des mains pour la poser sur la table du salon que j'avais reculé pour pouvoir m'installer, et lui pris les mains, tentant de m'expliquer...

► Aëlys, je comprends très bien que tu aies voulu faire ça pour moi en prévision des mois avenir mais... Mets-toi à ma place une minute, je fais tout ce qui est en mon pouvoir pour te protéger, te garder en bonne santé, en forme et il faut que pour une fois je rentre un peu blessé pour découvrir que tu te fais prélever du sang alors que je t'ai vue tant de fois être épuisée au point de parfois ne même pas m'entendre me lever en début de nuit... On sait tous les deux que la grossesse ne sera pas facile et que devrais-je faire si tu étais trop épuisée le jour de l'accouchement ? Je suis inquiet pour toi en permanence, peux-tu le comprendre ?

Mon ton était calme et exprimait franchement l'inquiétude que je ressentais continuellement à son sujet depuis que je savais qu'elle était enceinte et encore plus depuis qu'on savait que sa grossesse ne serait pas des plus facile. J'avais déjà trop perdu dans ma vie, je ne voulais pas la perdre elle aussi parce qu'elle m'aurait fait un stock de poche de son sang. D'accord, j'étais peut-être un peu trop inquiet ou pessimiste mais je n'y pouvais strictement rien. Chaque fois que je la voyais épuisée, je revoyais ma mère souffrir de cette même fatigue à vous ne laisser des cernes sous les yeux. Je culpabilisais de devoir la mordre pour me nourrir, de l'avoir déjà mise enceinte alors qu'elle était si jeune, de ne pouvoir m'empêcher de la toucher... Je me torturais peut-être inutilement mais je ne serais pas rassurer tant qu'elle n'aurait pas donné naissance aux enfants et qu'elle ait pu se reposer complètement... je devais sans doute faire partie de ces futurs pères stressés par l'arrivée de leur premiers enfants, sauf qu'au lieu de grossir comme ces pères humains, moi, je faisais en sorte de la couver un peu trop comme si elle était plus fragile que la plus fine des oeuvres en cristal.
Et puis il y avait un autre problème, si elle se faisait prélever du sang tous les jours, cela voudrait dire que je ne pouvais déjà plus la mordre... Pourtant il le fallait, si je passais les prochains mois sans me nourrir d'elle, je risquais de devenir fou...

► Je te propose un compromis... Je ne te mordrais qu'un jour sur deux et les jours où je ne te mordrai pas, tu pourras te faire prélever du sang... Comme ça tu continues à faire des réserves pour l'instant où je ne pourrai plus du tout te mordre et tu t'épuiseras moins, ce qui me rassurera... S'il te plait...

Je baissais la tête, embrassant ses doigts que je tenais dans mes mains, un à un... Espérant qu'elle accepte ce compromis que je ne lui avait fait qu'à contre coeur mais auquel je comptais bien m'y tenir si elle acceptait.
Aëlys's willing slave
avatar
Aëlys's willing slave

Messages : 148
Voir le profil de l'utilisateur




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Dim 7 Juin - 18:16
A peine étais je installer sur le canapé que je sentais les remords me ronger, j'avais agis et réagis sans réfléchir envers mon vampire. Hors d'habitude je n'était pas comme cela, même avec lui, surtout avec lui. Pourquoi aujourd'hui ? Pourquoi maintenant ? Je voulais me relever et m'excuser mais en un instant il était à genou devant moi, la télécommande dans les mains avec mon sandwich. La télé éteinte . Il avait dut se rhabiller avec la vitesse des vampires je ne voyais que cela pour qu'il aille si vite. J'adorais quand il faisait cela surtout quand il travaillais, tellement concentrer qu'il ne sentais pas ma présence. Danses moments là je le voyait arriver tellement vite d'un bout à l'autre de la pièce ! Ne me lassant pas du spectacle je m’assaillais sur un canapé en sirotant un diabolo citron à la main…

Mais revenons au présent, il est là devant moi m'expliquant ses motivations et me proposant un bon compromis.

-Je… Je suis vraiment désolée… D'avoir réagis ainsi je...J' ai parler sans réfléchir sous l'émotion… Pardon Rhydian… Sache que en fait je me fais prélever du sang tout les deux jours… J’accepte ton compromis mais à deux conditions, la première c'est que tu arrête de boire de moins en moins quand tu me mord, la deuxième je voudrais que tu emporte toujours avec toi une poche de sang quand tu pars plus un petit en-cas que je t'aurais préparé ok ?


Oui mon regard se reporta sur la télécommande et mon sandwich.

-On regarde la télé en grignotant ensemble? Je n'ai pas été me faire prélever du sang aujourd'hui au fait en parlant de ça tu ne désire pas savoir comment j'ai fait pour le conserver?
Rhydian's Heart
avatar
Rhydian's Heart

Messages : 178
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Dim 7 Juin - 18:17
Je rejetais ses excuses en secouant doucement la tête. Je comprenais son point de vue et ce qu'elle avait voulu faire, je ne pouvais pas lui en vouloir de penser à mon bien être quand je ne faisais que penser au sien, la seule chose que j'aurais voulu, ce fut qu'elle me prévienne pour que je ne l'épuise pas en la mordant alors qu'elle se serait fait prélever son sang plutôt dans la journée... Quand à ses conditions, je devais admettre que je les trouvais quelque peu adorables tout comme elle...

► Accordé pour la première condition mais seulement les jours où tu ne te fais pas prélever de sang, quand à la seconde... Je ne prendrai pas de sang avec moi, ou alors, je le laisserai au Quartier Général. Si la poche venait à être percée pendant une chasse ça mènerait n'importe quel vampire jusqu'à toi... Hors, je ne veux pas prendre ce risque.

Je n'allais pas laisser tous les vampires du coin la chercher en prenant le risque de trimbaler une poche de son sang. Impossible !

► Quand à l'en-cas, je ne dirais pas non, c'est qu'il m'arrive d'avoir faim quand il faut attendre pendant des heures dans une planque...

Je la fis avancer un peu dans le canapé pour me glisser derrière elle quand elle me fit sa proposition de regarder la télé ensemble. Je n'étais pas vraiment fan mais ça ne me gênais pas pour autant. Et puis, avec Aëlys entre les bras, les mains posées sur son ventre et ma tête dans son cou, j'avais quelque chose de bien plus intéressant à voir qu'un écran plat. Je lui caressais le ventre tout en embrassant sa peau, la frôlant de mes lèvres sans plus. J'aimais l'idée de pouvoir la garder dans ses bras de la sorte, les deux mains sur son ventre autant comme une protection et un moyen de la caresser doucement. Certes, ça ne se voyait pas encore trop mais tout de même.. J'adorais la voir pester le matin quand elle se rendait compte qu'elle ne pouvait plus enfiler un pantalon ou une jupe. Il m'arrivait de lui prêter un de mes t-shirt pour qu'elle puisse se sentir à l'aise, ça aussi j'aime, la voir dans mes vêtements me donnait toujours un sentiment de fierté et de possessivité renforcée. Après tout, elle portait mes vêtements, mes enfants, mon odeur et quand elle serait majeur, j'espérais qu'elle porterait aussi mon nom...

► Est-ce que tu t'es faite prélever du sang aujourd'hui ?

Je n'avais pas oublié qu'elle m'avait demandé de la mordre alors qu'on était encore dans la salle de bain et je venais d'accepter de la mordre chaque fois qu'elle ne se serait pas fait prélever du sang... Si je pouvais la mordre comme elle me l'avait demandé, je n'allais pas la priver du plaisir de ma morsure, je savais qu'elle aimait ça après tout, et moi aussi, d'ailleurs...
Aëlys's willing slave
avatar
Aëlys's willing slave

Messages : 148
Voir le profil de l'utilisateur




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Dim 7 Juin - 18:17
Je m'étais donc allonger sur lui tranquillement télécommande en main avec mon sandwich que je mangeais tranquillement en regardant la télé. Être installer ainsi sur lui me détendais énormément, c'était relaxant. J'aimais aussi énormément ses mains posé sur mon ventre commençant tout doucement à prendre une autre forme. D'ailleurs l'une de mes mains se déposa sur l'une des siennes juste par contact.

Ce soir sur tf1 il repassait l'un de mes films préférés:Harry Potter et la chambre des secrets. Oui j'étais moi même une potterfan, j'avais tout les jeux sur plusieurs consoles, tout les livres et tout les films, il m'arrivais souvent de lire des fan fictions sur du Drarry et du snape/ Harry. Souvent des fictions ou Harry est un calice. Car aussi étrangement que cela puisse paraître le calice de la fiction je pouvais aisément m'y identifier, le lien, était bien décrit. Cela m'aidait beaucoup !

Mais là ce soir je n'avais pas beaucoups de concentrations sur le film non, car mon compagnon s'était semblablement donner pour mission de parcourir ma nuque de ses lèvres ce qui me donnait le plus envie d'une morsure...le truc c'est que j'avais accepter notre compromis et qu'aujourd'hui à 16h je m'étais fait prélever du sang.

-...Je ...Non désolée… Aujourd’hui 'hui… Je me suis fait prélever du sang...Malheureusement…


Je ne voulais pas lui mentir, et je tenais toujours ma paroles...mes ses mots était vraiment dur à prononcer pour moi, j'espérais qu'il en était conscient.
Rhydian's Heart
avatar
Rhydian's Heart

Messages : 178
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Dim 7 Juin - 18:18
Je sentais que j'allais adoré cette position de plus en plus au fil des mois. Installée comme elle était, le ventre d'Aëlys était légèrement poussé en avant, ce qui le rendait un peu plus rond qu'il ne l'était réellement mais... oui, j'aimais ça, sentir son ventre dans mes mains... traçant de petits cercles du bout des doigts sur son ventre, je lui demandais si je pouvais la mordre, voulant honorer sa demande un peu plus tôt mais, malheureusement, cela serait impossible. Je me contentais donc que quelques baisers mordillant tout en réfléchissant à une manière de la combler sans lui prendre de sang. Percer la peau lui ferait perdre du sang, certes mais si je n'aspirais pas, sans doute n'en perdrait-elle pas suffisamment pour que cela la mette dans un état de fatigue avancé... Je pris le temps de peser le pour et le contre tout en continuant à dévorer son cou, me moquant de la distraire de son programme télévisé que je ne regardais même pas. Ayant pris ma décision, je tentais l'expérience, après tout, c'était la morsure en elle-même qui lui plaisait, pas le fait que je lui prenne du sang...
Je frottais donc mes crocs sur sa peau puis mordis franchement, jouant simplement de ma langue pour récolter les quelques gouttes de sang qui s'étaient échappées lorsque mes crocs avaient percé sa peau tout en me retenant d'aspirer le liquide rouge qui lui coulait dans les veines. Je bougeais un peu mes crocs, les faisant glisser délicatement dans sa chair sans lui faire mal, comme si je la mordais à répétition... J'adore ses réactions à chaque fois que je la mors, on dirait toujours qu'elle n'a jamais rien connu de meilleur, comme si je lui offrais le plus précieux et le plus délicieux des chocolats. Et puis elle pouvait devenir si sensuelle... Je ne la lâchais que quelques minutes plus tard, refermant les trous de mes crocs d'un coup de langue.

► Je pense avoir trouvé un moyen de te mordre tout de même chaque jour... Mais je m'en abstiendrai sûrement si je ne m'en sens pas capable sans me nourrir les jours où tu te seras fait prélever du sang.

Je déposais encore un baiser sur son cou, là où je l'avais mordue avant de simplement y poser mon front, continuant à caresser son ventre, fermant les yeux pour me concentrer sur mon ouïe, écouter ce qui se passait dans son ventre, les battements de coeur, les mouvement dans le liquide amniotique, encore trop petits pour être perçu physiquement... Quelque part, c'était même reposant au point que mes mains s'arrêtèrent toutes seules de caresser le ventre d'Aëlys, que ma tête de fit plus lourde sur son épaule à mesure que je m'endormais, épuisé par la perte de sang, même si je venais de la régénérer, la chasse, la traque et la mise à mort du Broken de ce soir... Je restais concentré sur le ventre d'Aëlys sans plus rien prendre d'autre en compte, mes mains liées sur son ventre sans plus bouger...
Aëlys's willing slave
avatar
Aëlys's willing slave

Messages : 148
Voir le profil de l'utilisateur




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers :

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gène-V :: Zone HRP :: Archives Rp's-