Forum qui contient des adultes qui s'aiment derrière un paravent.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le forum est en pause indéterminé pour un remaniement en vue d'une V3. Inscriptions fermées, partenariats ouverts.

Partagez | 
 

 Passer du coq à l'âne en passant par l'oeuf et la poule

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Trésor Paternel
Eleanor ConteriaMessages : 28
avatar
Trésor Paternel
MessageSujet: Passer du coq à l'âne en passant par l'oeuf et la poule   Dim 7 Juin - 19:04

Oh et bien cet ami dont Sen lui attribuait le drôle de sobriquet de "Stitch" était tout à fait charmant, il parvint même à me faire rosir ce qui heureusement par mon teint de peau ne se voyait pas trop. Je lui offris un sourire pendant que ma grande sœur adorée faisait les présentations. Leonard... Un vieux prénom qui semblait retrouver tout son charme par l'homme séduisant qui se trouvait là en face de moi et à qui je tendis la main sans crainte alors que Sen avait précisé "comme ton père". Je compris donc que c'était un vampire et comme j'avais passer toute ma nouvelle vie avec des vampires, je n'en était pas effrayée le moins du monde. Lui par contre, il eut l'air de tiquer un peu en entendant mon nom. Pourquoi Sen avait-elle prit la peine de me présenter avec mon nom complet et pas pour Leonard ? Je ne comprenais pas mais je haussais les épaules, m'en moquant un peu à vrai dire...

► Enchantée, j'ai beaucoup aimé le passage au violon...

Ben oui, j'ai une bonne oreille, pas aussi développée qu'un vampire mais quand même, je n'ai pas à en avoir honte. Je tournais mon attention vers Sen quand elle m'interrogea sur mon éloignement du couple derrière nous...

► Non, il m'a simplement demandé d'appeler tout le monde pour les réunir... Je ne sais pas ce qu'il prévoit de faire mais j'ai bien l'intention de finir la soirée avec toi, à la maison, comme avant... D'ailleurs, vous venez tous les deux, je veux tout savoir et une fois que Rhydian en aura terminé, on pourra en profiter...

Ni une ni deux, je les attrapais tous les deux pour les tirer derrière moi et allait rejoindre Rhydian et Aëlys quand une fois de plus, Senbi m'arrêta... Elle sembla hésiter un moment avant de lâcher sa bombe... Leonard était donc un Broken, pour un peu j'en aurais presque lâcher sa main, au lieu de quoi je restais tétanisée un instant jusqu'à ce que mon amie se décide à me demander de lui laisser une chance parce que selon elle, il n'était pas si mauvais que ça... Vu ses antécédents avec les Broken, j'étais un peu surprise par sa demande, après tout, ils avaient tué Sébastian, comment pouvait-elle faire l'impasse et prendre la défense de ce vampire ? C'était une question que je mis de côté mais que je me promis de lui poser dès que possible. En attendant, j'acquiesçais à sa demande et repris ma marche vers le couple et sans laisser à Rhydian le temps de protester, je le mis au pied du mur...

► Pas de commentaire !, c'est un ami de Sen et j'ai confiance en elle, donc il viendra avec nous et pour être certaine d'être en terrain neutre, tout le monde se réunira chez moi. J'invite qui je veux et tu n'as pas ton mot à dire. De toute façon, il a eut toute la journée pour faire du mal à Aëlys et elle est toujours là, non ?

N'importe quel artiste en musique se doit de répéter, je me doutais donc que Leonard avait dû répéter avec les autres musiciens et donc avec Aëlys. Hors elle était toujours là, indemne, donc Rhydian n'avait pas à se plaindre. J'envoyais un message à Chase et mon père pour leur préciser que la réunion se faisait chez moi, je savais que Chase amènerait Yuki aussi ne prévins-je pas ce dernier. Inutile de faire double emploi...
Je me tournais ensuite vers Leonard...

► Vous, vous vous tenez tranquille, je veux bien jouer du droit d'asile parce que Sen pense que vous êtes quelqu'un de bien mais si vous faites une bêtise, je ne serai pas là pour vous défendre une fois de plus.

Était-ce un sourire ironique que je décelais ? Peut-être, de toute façon, je ne m'arrêtais pas à ces considérations, Leonard accompagnait Senbi et il resterait avec elle comme ça aurait dû se passer si Rhydian n'avait pas été dans le coin.
D'un mouvement général, je prévins tout le monde que je les attendais chez moi. Sen et Rhydian connaissaient l'adresse, ils sauraient amener les autres.

[...]

Une fois chez moi, je me dépêchais de me changer, enfilant une tenue plus décontractée composée d'un legging et d'une blouse longue au bord inégal, restant pieds nus. Je commençais à préparer le café quand on sonna à l'interphone et je me dépêchais d'aller ouvrir...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aëlys's willing slave
Rhydian HamiltonMessages : 150
avatar
Aëlys's willing slave
MessageSujet: Re: Passer du coq à l'âne en passant par l'oeuf et la poule   Dim 7 Juin - 19:05

Elle avait définitivement perdu la tête, comment pouvait-elle inviter un Broken chez elle et en présence d'Aëlys et des personnes qu'elle aimait... Simplement parce qu'elle faisait confiance à Senbi ?! Et si Senbi était passée à l'ennemi ? Après tout elle avait disparu pendant presque un an, elle aurait pu faire n'importe quoi.
Cela dit, je devais admettre que c'était fortement improbable. Je laissais donc faire Eleanor mais je n'en étais pas moins sur mes gardes. Elle partit la première, comme si elle s'attendait à ce qu'on la suive... Elle ne nous laissait pas le choix. Je pestais intérieurement mais je fis un pas vers le Broken aux côtés de Senbi pour le mettre en garde...

► Fais seulement un geste ou lance un regard qui ne me plait pas et te te retrouvera avec une tête en moins, suis-je clair ?

Je le toisais durement avant de jeter un simple regard à Sen, comme si c'était sa faute... J'emmenais donc Aëlys vers la sortie du bâtiment et l'amena jusqu'à la voiture, toujours tendu par la rencontre indésirable qu'on avait faite. Le moins que l'on puisse dire, c'était que j'étais littéralement sur les crocs, prêt à attaquer au moindre signe d'hostilité. Il faudrait que je touche deux mots à Julian du comportement d'Eleanor... Elle savait pourtant que tout ce que méritaient les Broken, c'était la mort et pas de bons sentiments comme elle semblait vouloir en faire preuve. J'étais presque certain qu'elle se laissait emporter par la joie de ses retrouvailles avec Senbi, ce ne pouvait qu'être ça ! Quoi que... Même Senbi semblait à l'aise avec ce type, allant jusqu'à plaisanter, lui offrir ses sourires... Comment pouvait-elle ?! Est-ce qu'elle avait finalement oublié Sebastian ? Est-ce qu'elle l'avait seulement aimé ?!
Je ne me rendais pas compte que je ruminais tout le long du chemin jusque chez Eleanor jusqu'à ce que Aëlys me le fasse remarquer. Lui prêtant attention, je remarquais sa nervosité... Mon attitude agressive ne devait sans doute rien lui apporter de bon... Il fallait que je me calme. Donc une fois à l'appartement d'Eleanor, je me permis un break, prenant le temps de me détendre en volant un long baiser à Aëlys...

► Je suis désolé d'être aussi tendu mais... L'homme qui était avec Eleanor et son amie, Senbi, est aussi un vampire et pas des meilleurs... Ca me rend nerveux qu'Eleanor veuille le faire venir, surtout qu'il n'a aucun rapport avec toi...

Il faudrait aussi un jour que je lui explique ma "relation" avec Senbi. Elle n'avait sans doute certainement pas manqué le fait que je la connaissais et que nous ne nous entendions pas très bien mais je ne voulais pas qu'elle croit que ce soit de sa faute. Elle n'avait rien à voir dans tout ça, c'était juste un problème entre Senbi et moi... J'aidais ensuite Aëlys à descendre et l'emmenais jusqu'à l'appartement, nous étions les premiers arrivé mais les autres n'allaient sans doute pas tarder...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Radio Gène-V
Aëlys StendonMessages : 182
avatar
Radio Gène-V
MessageSujet: Re: Passer du coq à l'âne en passant par l'oeuf et la poule   Dim 7 Juin - 19:07

J'étais...Comment dire... A oui paniquée ! En une seconde Rhydian m'avait annoncé que j’étaie enceinte ! C'était pas rien tout de même ! Comment en plus pouvait'il le savoir avant moi !? Par principe c'était le contraire ! Des milliers de questions vinrent me torturer l'esprit ! Comment faire ? Comment cela allait'il se passer !? Là sérieusement j'avais très peur. J’étais dans un état plutôt second, comme enfermer dans ma petite bulle, dans un état plus que tourmenter.

Rhydian parvenait quand même à me faire peur en s'adressant au musicien en le menaçant de lui arracher là tête ; en dehors de cela je ne prêtait pas attention aux autres, me mettant à trembler de part en part. Déjà il est déconseillé à un calice d'être fatiguée, stressé ; et affamé, ajoutons les trois ingrédients ensemble plus un soupçon très fort d'angoisse et une grande faim dans la préparation, nous obtiendront au bout d'une minute de surchauffe un calice dans tout ses états !

Pour vous dire je me sentais tellement bien que ce n'est que lorsque j’étaie installée dans le pic up , mon pique nique surs mes jambes tremblante , que je put revenir un peu à la réalité. Mon regard se lança sur le visage de Rhydian, visiblement sous tension.

-Je...Rhydian...j'ignore totalement ce qu'il se passe...ça à l'air grave mais...Si...en plus je suis vraiment enceinte...


Au début, je cru qu'il n'avait pas trop fait attention à mes paroles tellement il paraissait concentrer sur la route. Mais quelques minutes plus tard nous nous étions arrêter devant un appartement, il arrêta la voiture et me vola un baiser furtif. Ce n'est qu'à ce moment là que j’eus le droit à quelques explications. Visiblement un vampire s'était approcher de moi et il n'avait pas apprécié car celui ci n'était pas un bon vampire. J’étais déjà dans un sale état émotionnel, cette infos n'arrangea en rien les choses Mais extérieurement je tâchait de ne rien en paraître. Doucement je prie l'une de ses mains dans les miennes, tâchant de paraître plus courageuse que je ne l'était.

-Je... J'ai confiance en toi Rhydian...je sais que je ne risque rien tant que je suis avec toi... Donc je vais bien.

Non ça n'allait pas ! Mais il fallait que je me retienne sinon j'allais craquer ! Doucement main dans la main, nous nous rendions à l'endroit prévue, anxieuse, une fois arriver devant la porte close, j’inspirai un grand coup et appuya sur la sonnette.

_________________


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chat du Désert
Senbi AneksiMessages : 31
avatar
Chat du Désert
MessageSujet: Re: Passer du coq à l'âne en passant par l'oeuf et la poule   Dim 7 Juin - 19:42

POV Senbi

Je sais que j'ai mis Ely au pied du mur en lui disant qu'au dernier moment la vérité concernant Leonard, mais, malgré le beau monde qu'il y aura à la réunion, je voulais que Leonard rencontre des vampires civils, outre les rules out qui lui avaient couru après. Enfin, durant cette réunion, je ne serais pas seule, sûrement que Chase sera là pour me soutenir, même s'il sera méfiant avec Stitch vu qu'il y aura son calice dans la pièce.

Je comprends la mise en garde d'Ely, elle a dû se demander ce qui se passait dans ma tête pour que je fasse amie-ami avec un broken, un de ses parasites qui avait tué mon amour. Mais Stitch a quelque chose de différent, d'attendrissant presque. Il n'a pas choisi d'être broken, sa Sire l'a fait pour lui. C'est comme un maître qui entraîne son chien pour des combats clandestins, on ne peut pas lui en vouloir d'être agressif ou violent, il a été élevé de la même manière. Ce n'est pas pour autant qu'on devrait l'euthanasier, certains peuvent avoir une seconde chance, et je pense que Stitch mérite d'en avoir une. C'est à lui de me prouver s'il l'a mérité ou non, pour l'instant, il s'est bien comporté, la preuve, il n'a pas tourné le concert en Open Bar.

Près de Rhydian et de sa calice, je sens la tension monter d'un coup. La calice me paraît bien faible, pâlotte et fatiguée, j'ai presque pitié d'elle. Franchement, comment peut-on être aussi faible, surtout quand on sait qu'un vampire est une force de la nature, même si c'est un lâche. Ce dernier fait sentir à mon élève qu'il n'est pas le bienvenu en le menaçant, puis en me fusillant presque du regard. Franchement, comment peut-on être aussi faible, surtout quand on sait que son vampire est une force de la nature, même si c'est un lâche.

Je retiens une remarque acerbe qui pointe le bout de sa tête, je ne veux faire d'esclandre dans les coulisses remplies d'humains ignorants. Je les observe partir, puis me tourne vers Leonard.

"- Il semble qu'une réunion de famille est inscrite sur le planning, et Ely ne te laisse pas le choix de m'accompagner. Ma soeur n'est pas du genre à prendre non pour une réponse, donc tu n'as pas le choix. J'ai une mise en garde à te faire, il y aura beaucoup de monde là-bas, et pas que des amis comme tu as pu le voir avec Rhydian. Il y aura Chase et son calice Yuki, et un ancien, le père d'Eleanor, Julian qui sera présent également."

Je préfère le prévenir plutôt qu'il n'a la surprise en tombant nez à nez avec eux. Je lui laisse le temps de digérer tout cela le temps qu'il récupère ses affaires, puis je nous dirige vers ma petite twingo 3, qui se démarque des autres grâce à sa couleur rouge cerise pigmenté de pois blanc. J'ai fait dans l'original, ça, on peut le dire.

Je le laisse ranger son matériel dans mon coffre, puis démarre pour rouler direction l'appartement d'Eleanor dans le silence. Je nous trouve une place pas loin, remarque la voiture déjà présente de Rhydian et que ceux-ci sont toujours dedans, mais je les ignore. On sonne à l'interphone pour qu'Ely nous fasse entrer dans l'immeuble.


POV Julian

Quand l'appel arriva, j'étais en pleine réunion avec mes frères et soeurs. Joshua nous a interrompues, vu que je lui avais dit que si Eleanor appelait, il devait à tout pris me la passer, peut importe ce que j'étais en train de faire. Je m'excusai auprès de mes frères et soeurs, et pris l'appel dans mon bureau à la "mairie".

Ma fille m'annonça qu'il y aura une réunion chez elle. Malheureusement, je ne peux pas me libérer, la réunion à laquelle je participe est plus importante. Je m'excuse auprès d'Eleanor que je ne peux pas venir, puis raccroche retournant auprès des autres anciens.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Snow soul
Chase O'KellyMessages : 204
avatar
Snow soul
MessageSujet: Re: Passer du coq à l'âne en passant par l'oeuf et la poule   Dim 7 Juin - 19:42

J'étais en plein travail quand je reçu l'appel d'Eleanor. C'est bien parce qu'elle est ma soeur que je décroche parce que d'ordinaire, je n'aurais même pas pris la peine de sortir mon portable de ma poche, pas quand je planche sur les détails du prochain défilé, à monter les plans du décor, à organiser l'ordre passage des différents plans. C'est donc après un lourd soupire que je décroche...

► Lenor, je travaille...

► Très contente pour toi mais tu vas devoir faire une longue pause parce que tout le monde se réuni à la maison, enfin... Chez moi pour être précise.

► Qu'est-ce qui se passe ?

► J'en sais rien, demande à Rhydian, il n'a rien voulu dire...

Nouveau soupire...

► Il a de la chance d'être encore jeune sinon je l'enverrais voir ailleurs si je n'y suis pas.

► Oui et bien, ramène tes fesses et emmène Yuki avec toi...

► Je vois ce que je peux faire mais je ne promets rien pour Yuki, il a un défilé de prévu, je ne sais pas s'il pourra se libérer...

► Ok, fait au mieux, je te laisse, à tout à l'heure...

► C'est ça...

Je raccrochais et soupirais une fois encore. Comme je l'avais dit, Rhydian avait bien de la chance d'être un jeune vampire... Je remis donc mon travail entre les mains de mon assistant, lui expliquant dans les grandes lignes ce que je voulais faire avant de partir, attrapant ma veste et sautant dans ma voiture.
Il ne me fallut pas longtemps pour rejoindre l'appartement d'Eleanor. Je remarquais le pick-up de Rhydian et croisais la "coccinelle" de Senbi alors que je cherchais une place où me garer. En chemin, j'avais appelé Yuki pour le prévenir que finalement, on ne se retrouverait pas à la maison, je lui demandais plutôt de me rejoindre chez Eleanor.
Une fois garé, je descendis de la voiture et parcouru le reste du chemin jusqu'à l'appartement de ma soeur, pas besoin d'appeler à l'interphone pour entrer, j'avais la clé. Julian et moi avions insisté pour avoir chacun une clé quand elle avait décidé de quitter la maison familiale. S'il lui arrivait quelque chose, nous ne voulions pas perdre de temps à passer par l'interphone... Je montais directement jusqu'au second étage et entrais directement dans l'appartement alors qu'elle installait son petit monde dans le salon et la salle à manger.

► Et bien il y en a du monde...

Certes, en guise de salutation, on avait connu mieux mais il fallait le reconnaître, il y avait déjà quatre personne sans compter ma soeur qui se tourna vers moi alors que je m'avançais pour saluer tout le monde...

► Oui... Où est Yuki ?

► Il va arriver, il était en plein défilé, il était en chemin quand je l'ai appelé.

► D'accord, Papa ne viendra pas, il est en pleine réunion avec les Anciens, il ne pouvait pas s'absenter.

Je l'embrassais sur la joue avant de venir serrer Senbi dans mes bras, oui, les femmes d'abord...

► Comment ça va ? Tu as ta tête des mauvais jours...

J'envoyais un regard éloquent à Rhydian, pas difficile de savoir qu'il devait avoir au moins un peu de responsabilité dans l'humeur massacrante de mon ex... Je remarquais la jeune fille qui se tenait près de lui et m'avançais. Prudemment parce que je n'ai pas envie de me prendre un coup de croc... Je lui tendis la main et lui fit un baise-main. L'embrasser sur la joue aurait été de trop et lui serrer la main aurait été trop distant. Le baise-main me semblait un bon compromis...

► Vous devez être Aëlys, n'est-ce pas ? Eleanor m'a un peu parlé de vous, je n'aurai jamais cru que Rhydian se trouve un jour une calice aussi charmante... Le mien ne devrait pas tarder à arriver, vous allez l'adorer.

Personne ne pouvait résister à Yuki, c'était de notoriété publique. Je serrais la main de Rhydian ensuite, légèrement froid... Tout le monde avait un peu de mal avec la distance qu'avait pris Rhydian lors du décès de Sebastian, personne n'avait compris alors qu'il était très proche du vampire de Senbi...
Vint ensuite l'inconnu... J'étais bien sûr sur mes gardes, il ne fallait pas être devint pour deviner de qui il s'agissait vu que Sen m'avait un peu parlé de lui. Je lui accordais le bénéfice du doute parce que Senbi me l'avait demandé mais j'attendais tout de même qu'il fasse ses preuves. Je lui tendis la main pour serrer la sienne et le saluait simplement d'un hochement de tête avant d'aider Eleanor à apporter le café.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Broken
Leonard LaugthonMessages : 25
avatar
Broken
MessageSujet: Re: Passer du coq à l'âne en passant par l'oeuf et la poule   Dim 7 Juin - 19:43

Si je fus un peu choqué que Senbi révèle la vérité à mon sujet, je n'en montrais rien. Quand à la réaction de son amie... Si elle avait l'habitude d'évoluer parmi des vampires, elle ne semblait pas pour autant habituée à fréquenter ceux de mon espèce et elle se figea un instant avant de se laisser convaincre par l'ancien calice. Je ne m'attendais cependant pas à ce qu'elle continue de me traîner derrière elle. C'est qu'elle avait son petit caractère en plus... Oser remettre un Rules Out à sa place et s'adresser à un Broken avec autant d'autorité, il en fallait du cran... Je lui adressais un petit sourire en coin, ironique, absolument pas dupe qu'elle me mettrait à l'épreuve pour s'assurer que Senbi n'avait pas été trompée par mon comportement... Elle devait vraiment tenir à elle pour agir de la sorte, je pouvais respecter ça... Et la voilà déjà partie, comme une reine attendant que sa cour la suive sans protester. Oui, décidément cette petite était intéressante, pas étonnant quand on savait qui était son père...

À peine Eleanor partie, Monsieur "je te dérouille à la première occasion" me mit en garde. Je n'en avais pas vraiment besoin, après tout, j'avais invité Senbi à venir assister au spectacle, non seulement pour lui montrer ma musique mais aussi pour lui montrer que je savais me tenir. J'aurais très bien pu attraper... tien, cette maquilleuse par exemple... et la vider dans un coin sombre, sauf que je n'avais planté mes crocs dans le cou de personne encore. Donc, au lieu de répondre à la remarque du Rules Out, j'étais simplement rester impassible, comme si je ne me sentais pas concerné, jusqu'à ce qu'il parte avec sa calice. J'eus à peine le temps de pousser un soupire sans trop savoir ce que je voulais évacuer par ce biais et Senbi se tourna vers moi. Son commentaire me fit sourire, amusé malgré moi...

► Oui, j'avais remarqué que ton amie avait son petit caractère... Quand aux autres... Je me tiendrai bien, ne t'en fait pas. C'est pour ça que tu m'enseignes ce qu'il faut, non ?

Cela faisait un moment qu'elle jouait les professeurs et je n'avais toujours pas compris comment on en était arrivé là. Enfin... Si, peut-être que je le savais. J'avais toujours en tête sa colère et sa tristesse la première fois qu'on s'était rencontré et même si je refusais de le reconnaître, être confronté à une telle détresse m'avait secoué, inconsciemment, j'avais pris la décision de changé pour ne plus jamais être la source d'un tel désespoir mais j'en avais de plus en plus conscience à mesure que je passais du temps avec elle. Je n'avais jamais réfléchi à la peine que je pouvais infliger aux familles de mes victimes, on ne m'avait pas appris à penser ainsi mais être confronté à la peine de Senbi avait bousculé quelque chose en moi... Peut-être ma conscience humaine... Après tout ce n'est pas parce qu'on est vampire qu'il faut oublier sa conscience. Senbi m'aidait simplement à en retrouver l'usage et à agir en conséquences... Je la suivis jusqu'à sa voiture, souriant amusé, une fois de plus en la voyant... Elle avait de drôle de goût en matière de véhicule, du moins au niveau des couleurs et depuis la première fois où j'avais vu la sienne, je ne pouvais qu'en être amusé. Je rangeais mes instruments dans son coffre avant de m'installer sur le siège passager, me laissant conduire à destination. Il ne me fallut pas longtemps pour repérer le Rules Out et sa chère et tendre... Quand Senbi sonna à l'interphone, le buzz d'ouverture ne tarda pas à se faire entendre... Voilà qui était intéressant, visiblement la charmante Eleanor n'avait pas douté un seul instant que nous viendrions et ouvrait sa porte sans même demander confirmation de l'identité de ses visiteurs... Suivant toujours Senbi qui semblait connaître les lieux, je l'interrogeais...

► Elle est toujours comme ça, ton amie ? Pleine d'assurance qu'on suivra à la lettre ce qu'elle a décidé...

La question pouvait semblé intéressée et elle l'était, dans une certaine mesure mais certainement pas comme on pourrait le croire. Eleanor était intrigante, certes mais Senbi l'était bien plus, je me demandais aussi comment ses deux là n'avaient pas encore renversé les gouvernements mondiaux pour imposer leur vision du monde. A peine arrivé devant la porte, celle-ci s'ouvrit sur Eleanor qui nous fit entrer alors que deux étages plus bas, je pouvais entendre la porte d'entrée de l'immeuble se refermer. Elle nous laissa nous installer où bon nous semblait mais je restais aux côtés de Senbi. Quelque chose me disait qu'elle aurait sans doute besoin de soutien même si j'ignorais encore quoi et pourquoi. Le Rules Out et sa calice arrivèrent juste après et cette fois, Eleanor les installa elle-même... À une distance qu'elle devait sans doute juger respectable pour qu'on ne s'étripe pas dans son salon... Le tout en expliquant que l'Ancien, Julian Conteria, serait absent, retenu par une réunion importante. À peine avait-elle terminé que quelqu'un fit son entrée, à l'odeur, c'était un vampire aussi. Un autre Rules Out ? J'interrogeais Senbi du regard, tendu mais avant qu'elle ne puisse répondre, l'inconnu vint la serrer dans ses bras comme s'il la connaissait depuis des lustres et de façon assez intime pour savoir interpréter ses humeurs. Allez-savoir pourquoi, mais ça ne me plaisait pas du tout. Aussi quand il vint me saluer ensuite, c'est à peine si je pus me retenir de lui écraser la main, répondant à son hochement de tête de la même manière...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chaton O'Kelly
Yuki KiryûMessages : 70
avatar
Chaton O'Kelly
MessageSujet: Re: Passer du coq à l'âne en passant par l'oeuf et la poule   Lun 8 Juin - 10:50

Le défilé de mon agence se termina tardivement au point de me faire louper le concert de musique au conservatoire de l'académie de musique pour lequel j'avais été invité. Je me changeais dans ma loge en attendant l'arrivée de Chase n'oubliant pas d'envoyer promener Ian à plusieurs reprises. Ce dernier était de plus en plus casse pied. Je devrais en toucher deux mots à Julian pour que Ian prenne quelques jours voir quelques mois de congé. Mon portable vibre, suivie d’une mélodie assez particulière, dédiée à Chase afin de l’identifier lors de ses appels ou de ses messages. A l’écoute de cette mélodie, je ne peux m’empêcher de pouffer de rire. Je souris en lisant le message. Cette soirée sera une sorte de pause.

Cette fois, c’est quelqu’un d’autre que j’appelle pour me conduire à la soirée. Car si Ian m’accompagne, un meurtre va avoir lieu, je le sens ! Avant d’arriver, je fais un détour afin d’enlever un ours en peluche ! Chase m’a dit dans le message qu’Eléanore adorait ce genre d’attention ! Je n’ai pu m’empêcher d’aller chercher pour cette petit, un énorme ours en peluche blanc. Je bénis l’ascenseur en arrivant chez Eleanore. Je sonne et c’est l’ours blanc en question qui accueil l’hôte de la soirée quand celle-ci ouvre la porte et le lui offre .

En entrant, je vois plusieurs invités que je ne connais pas, je demande à Eléanore de m’accompagner et de me présenter rapidement ceux que je ne connais pas

Je remarque Senbi dans la salle, je boude, car l’ex de mon vampire est là. Eléanore me decrit rapidement ceux que je ne connais pas Sans savoir qui étaient vraiment Leonard et Rhydian que je salue normalement. Ne sachant pas de quel « race » ils étaient, je n’allais pas les juger sans les connaître au minimum. J’évite volontairement Chase, en laissant croire que je ne l’avais pas vu. Et retourne faire connaissance avec une femme que je ne connais pas.

« Bonsoir, »

En regardant Leonard et Rhydian de loin, j’imagine que ceux sont des vampires, le regards froid et leur attitude que je trouve strict me font penser à Julian donc à des vampires ! Après je peux me tromper et la première impression n’est pas toujours la bonne !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Trésor Paternel
Eleanor ConteriaMessages : 28
avatar
Trésor Paternel
MessageSujet: Re: Passer du coq à l'âne en passant par l'oeuf et la poule   Lun 8 Juin - 11:06

Remarquant qu'Aëlys avait son panier repas sur ses genoux, je lui proposais de manger en attendant que Yuki finisse par arriver et pendant que je préparais quelques boissons. Chase m'avait déjà aidé avec le café mais je voulais aussi prévoir du thé, de l'eau et du jus de fruit pour qu'il y en ai pour tous les goûts. Une chose était certaine, il n'y aurait pas une seule goutte d'alcool ce soir, je ne tenais pas à ce que ça finisse mal... Je laissais donc la jeune femme manger tranquillement quand enfin, on sonna à la porte, ce devait être Yuki qui était arrivé, en tout cas, je l'espérais parce que je n'étais pas d'humeur aux surprises supplémentaires. J'ouvris la porte et...
Alléluia ! Tout le monde avait fini par arriver ! En voyant Yuki arriver avec son gros ours en peluche, je ne pu que mettre de côté mon humeur tendue pour lui sourire et le remercier avec chaleur. Il avait suffit qu'il arrive avec son ours pour que les nuages s'éloignent...

► Tu es un ange tombé du ciel, Yuki. Je crois que sans toi, j'aurais sans doute fini par perdre la tête, viens, entre et installe toi, je vais faire les présentations.

Je pris cependant le temps de faire un câlin à l'ours en peluche. Je les adore, ils me font penser à mon père et d'ailleurs, comme si la peluche allait le représenter, je l'installais sur une chaise au bout de la table de la salle à manger, comme s'il présidait notre petite réunion. Je pouvais voir par contre Chase se retenir de grincer des dents quand Yuki l'évita mais je gageais que ça ne durerait pas longtemps, Chase et Yuki savaient très bien comment se provoquer l'un l'autre. Cependant, il était temps de s'y mettre, du coup, j'allais commencé les présentations. Si la plupart se connaissait, il en restait qui ne connaissait pas tout le monde...

► Bien alors commençons par les présentations ensuite, je pense que Rhydian nous dira pourquoi il tenait tant à réunir tout le monde...

Je fis le tour des invités, passant devant chacun pour les présenter à ceux qui ne les connaissait pas...

► Aëlys, voici Yuki, le calice de Chase et là, cette jolie dame, c'est Senbi, une ancienne calice qui a perdu son vampire et à ses côté, Leonard, un...

Non, je ne pouvais pas mentir...

► ... Un Broken qui semble vouloir se repentir si j'en crois Senbi. Yuki et Chase je vous présente Rhydian, un Rules Out et sa calice Aëlys, vous connaissez déjà Senbi et voici Leonard. Leonard, vous connaissez déjà Rhydian si je me fie à ce que j'ai vu tout à l'heure au concert et voici sa calice, Aëlys. Et voici aussi Chase et Yuki... Quand à moi, tout le monde me connais, c'est l'avantage d'être l'hôtesse de maison. Bien, maintenant que les présentation sont faites, je pense qu'on est réuni ici pour une bonne raison alors Rhydian si tu pouvais nous la faire connaître...

Je vins carrément m'asseoir sur les genoux de Senbi, me retenant à grand peine de me laisser tomber sur elle, prenant ses mains pour les passer autour de ma taille et les tenir comme si je ne voulais plus la lâcher. Elle devait sans doute avoir compris que son absence m'avait fortement blessée et donc, j'étais quasiment certaine qu'elle ne rechignerait pas à mon comportement. Cela dit, au moins je pouvais voir la réaction de chacun. Et des réactions, il y en avait depuis que j'avais présenté Leonard pour ce qu'il était. Rhydian était prêt à lui sauter dessus, attendant le moindre prétexte, Chase ne bougeait pas mais vu la tension que je pouvais voir dans son corps, il restait sur ses gardes même s'il semblait donner le bénéfice du doute au Broken, Yuki était quelque peu nerveux et vu ce à quoi il avait eu droit à lors de la soirée de la St Valentin organisée par mon père, c'était compréhensible. Quand à Aëlys, elle était déjà tellement nerveuse que j'ignorais si elle réagissait réellement au fait que Leonard soit un Broken ou si c'était l'annonce qui la rendait nerveuse...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aëlys's willing slave
Rhydian HamiltonMessages : 150
avatar
Aëlys's willing slave
MessageSujet: Re: Passer du coq à l'âne en passant par l'oeuf et la poule   Lun 8 Juin - 11:07

Je pouvais sentir la nervosité d'Eleanor et par nervosité, ce n'était pas du stress, juste une nervosité provoquée par une bonne dose d'humeur exédée, ce qui était plutôt rare chez elle. Depuis que je la connais, je l'ai toujours vue un sourire au lèvre et un comportement juvénile, c'était un changement surprenant. Elle invita Aëlys à manger et je me maudis de ne pas y avoir penser le premier. Il fallait bien dire que les émotions de ma compagne étaient une véritable tornade. Elle était aussi nerveuse qu'inquiète, dépassée, affamée, fatiguée... La liste était longue... J'avais beau essayer de la rassurer par ma présence, en l'attirant sur mes genoux, en lui caressant le dos, elle semblait toujours prête à tomber dans les pommes d'une seconde à l'autre. Je craignais même qu'elle le fasse d'ailleurs... Fort heureusement, elle commença à manger et je me dis qu'au moins, sa faim serait apaisée... Cela dit, je tenais toujours à l'oeil le Broken qu'avait amené Senbi et qu'Eleanor avait laissé entrer chez elle. Ces deux femmes devaient avoir vraiment perdu la tête mais je ne me laisserais pas duper et je comptais bien le tenir à l'oeil.

Quelqu'un sonna à la porte et Eleanor alla ouvrir pour revenir avec un invité de plus et... un gros ours en peluche ? C'était une blague ? Apparemment pas parce qu'elle installa sa peluche géante sur une chaise comme s'il allait se mettre à parler avant de se décider à faire les présentations. Ainsi donc, voilà le calice de Chase. J'avais entendu dire que c'était un homme et mannequin qui plus est mais je ne m'étais pas attendu à ce qu'il paraisse aussi androgyne. Il était si fin, aussi fin qu'une femme... Ce devait être la seule personne que je ne connaissais pas dans la pièce. Quoi qu'on ne puisse pas dire que je connaisse réellement ce Leonard, le simple fait qu'il soit un Broken était suffisant pour moi. De toute façon, personne n'était vraiment à l'aise avec ce type dans la pièce, sauf peut-être Senbi et Eleanor parce qu'elle faisait confiance à Senbi quand elle disait que le Broken était un repenti.

Les présentations terminées, la fille de Julian me demanda d'expliquer la raison pour laquelle j'avais voulu rassembler tout le monde. À vrai dire, j'avais compter sur la présence de Julian mais bon, tant pis. Je resserrais mon étreinte sur Aëlys et je me lançais.

► Aëlys est enceinte... de jumeaux... Je ne suis pas coutumier des grossesses chez les calices aussi, j'avais espéré que quelqu'un puisse lui expliquer ce qui va se passer...

Je pouvais sentir le malaise d'Aëlys grandir et je tentais tant bien que mal de la rassurer mais difficile de rassurer quelqu'un quand on est soi-même sur les nerfs...

► Ca va aller mon coeur... Je t'ass... Merde !

Je ne jure que rarement mais quand Aëlys devint toute molle dans mes bras, perdant connaissance je ne pu m'en empêcher. Son sandwiche tomba de ses mains sur le sol alors que je la collais contre moi pour qu'elle ne bascule pas vers le sol à son tour et je me laissais gagner par la nervosité...

► Eleanor, appelle Train !

► Je n'ai pas son numéro...

Elle semblait très calme, je lui en voulu pour ça bien qu'elle s'était levée pour m'aider à garder Aëlys contre moi, c'est alors que j'entendis Chase...

► Je l'appelle...

Il avait déjà sorti son portable et passa l'appel sans tarder, expliquant rapidement la situation...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Radio Gène-V
Aëlys StendonMessages : 182
avatar
Radio Gène-V
MessageSujet: Re: Passer du coq à l'âne en passant par l'oeuf et la poule   Lun 8 Juin - 11:09

Une fois arrivé dans l'appartement je me sentais toujours à cran bien que quelque peu calmer par Rhydian toujours près de moi, un à un les inviter était arriver, tandis que je tenait mon panier repas entre mes mains. En fait je cherchais désespérément une manière de manger sans paraître impolie. A ma grande surprise je pu constater la venu de l'un des plus populaires prof de mon lycée que moi même je nommais Mister Chase o Kelly. Bon j'ai voulu un jour participer à l'un de ses cours je l'admet mais timide comme j'étais je n'avait pas osée lui demander… Je me mit à rougir grandement face au baise main, me sentant toute chose, au moins cela me ferais prendre quelques couleurs… Mais je me repris bien vite en me rappelant que Rhydian pouvait en être jaloux.

- Enchantée de vous connaître monsieur O. Kelly !

Le plus surprenant dans cet histoire était quand même d'apprendre que Monsieur O. Kelly était un vampire mais aussi qu'il avait un calice prénommé Yuki je connaissait beaucoups de filles du lycée que si elles l'apprennaient un jour finirait par déprimer !

Enfin ! Eleanor me dit que je peux manger, je parvint à lui faire un sourire un peu chaleureux. Pas beaucoups car j'étais toujours troublée par les récentes révélations. Du regard je cherchais une place ou m'asseoir quand Rhydian m'installa sur ses genoux, lui même assis sur un canapé. Rapidement je me mit à déballer mon repas, qui se révélait être un pique nique de trois sandwich. Un sandwich au fromage, un sandwich aux créditées et un sandwich au thon. Ainsi accompagner de deux compotes de pommes sous forme de yaourt.

J'avais opté en premier pour celui au fromage, le reste étant à mes pieds dans un panier commençant à manger tranquillement, ravie de retrouver le goût de la nourriture dans la bouche mon stress s'évacue un peu enfin...jusqu’à ce que l'on me dise que Léonard était un Broken. A ce moment-là j'avais saisit un verre de diabolo citron sur la table que venait de servir Eleanor. Ma simple réaction fut de rester figée sur place une seconde en me remémorant mon séjour un peu dur à l’hôpital. Mais je parvint quand même à boire une petite gorger de mon diabolo, le reposant sur la table d'une main légèrement tremblante avant de recommencer à manger mon sandwich.

Peu à peu la salle fut remplis de monde que je ne connaissait pas puis Eleanor alla ouvrir une dernière fois la porte à un jeune homme blond...Portant avec lui une grosse peluche d'ours blanc la classe ! Je suis sur que si quelqu'un aurait vue mon regard il verrais qu'il serait remplis d'étoiles en regardant l'ours que Éléonore posa sur une chaise en face de moi. Le jeune blond semblait visiblement très mignon bien sur il ne surpassait pas Rhydian mais cela c'était une tout autre histoire personne ne peu dépasser Rhydian physiquement et émotionnellement parlant.

Je le vois dire bonjour à tout le monde sauf à monsieur O Kelly donc le calice de ce dernier n'est pas encore arriver… Quand le blond vint me dire bonjour, je lui souris et lui tendis ma main libre pour serre la sienne l'espace d'un instant .

-Enchantée !

Mon regard se porta ensuite sur la jeune femme qui en voulait visiblement beaucoup à Rhydian...Je fut un instant choquée car je ne m'attendais pas à voir Eleanor installée ainsi sur elle...Quoi que...Si elles sortaient ensemble ça expliquait tout ! Il faudrait que je pose discrètement la question à Rhydian dans la soirée d'ailleurs… En plus il semblerais que le dernier venu était bien le calice de mon prof, ce que je trouvais étonnant car je n’arrivais pas à considéré le fait que ignorer son vampire pour un calice soit possible. Ben là j'avais la preuve vivante que c'était possible…

Puis les explications fusèrent tel une fusée et je manquait d'ailleurs de m'étouffer car j'ai avaler de travers.

-Quoi !?

Je suis tétanisée, je ne peu plus bouger, je tremble sans parvenir à m’arrêter, j'ai chaud très chaud, je n 'entend plus rien autour de moi, je me sens faible...Puis le noir...

_________________


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
P'tit Nouveau
Train ChiharuMessages : 10
avatar
P'tit Nouveau
MessageSujet: Re: Passer du coq à l'âne en passant par l'oeuf et la poule   Lun 8 Juin - 11:12

Pour la première fois de la semaine j'avais une vrai nuit de congé, ou je pourrait vraiment me balader un peu dans la ville comme je le voulais ! Ho pas dans les rues non, ni même dans les ruelles ! Non, car cette fois je faisait un petit repérage sur les lieux pouvant servir à poser des appâts pour piégé de futurs Brokens ! Oui je sais j'ai dit que cette nuit je me reposait, mais là c'était quand même une demande de mon créateur, créateur que je considérait un eu comme un père tout en gardant un peu de distance, car je n'était plus un vampire dans ses jeunes années, après je pourrais vraiment me consacrer à ma nuit de libre. Enfin disons que j’étais en pleins chemins courant et sautant d’immeubles en immeubles pour éviter les humains et les rues encombrantes. Soudain alors que j’étais en plein vol, mon téléphone se mit à vibrer dans ma poche, je décrocha tout en me réceptionnant tel un chat sur le toit d'un immeuble.

-Oui ? Ici Train…

:…

-Ho ! C'est toi Chase ? Que me veut tu ?

:…

-Quoi !? Non mais il est pas sérieux là !? Écoute ! C'est tout à fait normal qu'elle réagisse ainsi ! Elle pensait uniquement depuis ce matin qu'elle était enceinte d'un enfant ! Le connaissant elle à dut apprendre en même temps que vous qu'elle est enceinte de jumeaux ! Bon ...OK, dit à votre haute de me laisser la porte ouverte j'arrive dans la minute je suis pas loin ! Pendant ce temps dit à Rhydian d'allonger son calice sur le canapé et de le recouvrir avec une couverture ! Qu personne ne la touche quand c'est fait jusqu'à ce que j'arrive compris ? Bon Dit moi juste ou vous êtes…

- :…

-OK j'arrive !

Sur ses mots je décroche et me mit à prendre une direction opposée à celle qui était prévue, j'en connaissait un qui devait vraiment être sur les nerfs avec son calice évanouit… Non mais vraiment il en manquait pas une ! Je n'avait pas menti, la minute d'après, j'étais devant l'appartement en question, tapant le code qui m'avait été indiquer par Chase, je filais dans les étages en un quart de secondes passant par la seule porte déjà ouverte de l'immeuble à vitesse grand v. je ne m’arrêtais que lorsque j'étais arriver au salon. Mon regard regarda un à un les personnes qui y était présentent… La première , Aëlys était allongée et emmitouflée dans une couverture comme indiquer. Non loin se trouvais Rhydian, ...dans un état de stress pas possible bien qu'il ne montrait rien intérieurement… Chase lui, semblait analyser la situation sous tout les angles, restant calment, mais avec son aura d'autorité. Puis la jeune femme que j'avais croisée à l’hôpital avec Julian. Cela devait être elle l'hôte, il n'y avait que son odeur partout dans la maison… Yuki, dont Chase m'avait parler qui était le calice de ce dernier . Les deux autres je ne les connaissait pas, et j'avais une patiente sur les bras un jour de congé...Fin bref mon observation n'avait même pas durer une seconde, La suivante, j'étais déjà auprès de Aëlys une main sur son front mon nez prêt de sa poitrine pour en ressentir les moindres odeurs que je pourrais déceler d'anormal… Attend je rêve ou Rhydian me grogne dessus ? Je me relève doucement avant de dire sur un ton calme, posée et me retournant vers lui.

- Je te signale là, que cette situation est de ta faute alors calme toi. Ceci n'était qu'une osculptation et avant que tu te décide à faire quoi que ce soit sache que ton calice va bien..d'après l'odeur oppressante de stress et de tension palpable… Plus sa récente hausse de chaleur corporelle et de ce que Chase ici présent m' raconter… Aëlys à simplement fait une crise d'hyperventilation.

Mon regard s'attarda une nouvelle fois sur les personnes de la pièces tandis que je posais une main sur mes hanches en soupirant, visiblement des explications s'imposait.

-En gros...c'est quand une personnes à beaucoup de stress et d'émotions à géré en même temps, ce qui entraîne une grande chaleur suivis d'un évanouissement… Bon récapitulons… Aujourd'hui je reçois l'appel d'une Aëlys très préoccuper me demandant si elle pouvait être enceinte...je répond oui ce qui es t le cas ici présent… J'aurais eu au moins l'audace d'imaginer que Rhydian lui annoncer un peu avant vous tous ici présent mais au lieu de quoi elle apprend qu'elle est enceinte en même temps que vous tous réunit… dont je suis sur la moitié vous lui êtes inconnu...Bon...Il n'y a aucun traitement à prendre juste du doliprane en cas de mal de tête...Rhydian tu devra lui donner bien plus de sang, le cœur des jumeaux bat un peu vite à mon goût, cela peut dire qu'ils ont faims...dans tout les cas Aëlys et toi, je vous veux demain dans mon hôpital demain soir c'est clair ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chat du Désert
Senbi AneksiMessages : 31
avatar
Chat du Désert
MessageSujet: Re: Passer du coq à l'âne en passant par l'oeuf et la poule   Lun 8 Juin - 11:13

Nous voilà chez Ely avant que je ne puisse répondre à Léonard. Après un bref câlin à notre hôtesse, je squatte directement le canapé, Leonard à mes côtés, sûrement mal à l'aise d'être en présence de Rhydian. Je ne peux lui en vouloir, Rhydian n'a pas été sympa avec lui lors de leur précédente rencontre. Nous voilà tous réunis, quand la sonnette se fait de nouveau entendre, et laisse quelques instants après faire apparaître un ... ours en peluche XXL. L'ours semble être une offrande à Ely, qui adore ce genre de choses, elle m'a dit un jour que les ours lui rappelaient son père, Julian avec son caractère d'ours mal léché. À la place, un jeune homme, d'environ la vingtaine, si je ne me trompe pas, c'est Yuki le calice de Chase. Quand je suis allée le voir, son calice était absent, ne pouvant nous rencontrer officiellement, j'espère qu'on arrivera à nous entendre, après tout, on a un point commun, on a couché avec Chase et on s'entend avec lui. Aaah le bon vieux temps, quand je profitais de Chase après une séance photo, quand celui-ci me photographiait pour de la lingerie féminine, hmmm, délicieux.

Eleanor, bien élevée, prend son rôle d'hôtesses avec sérieux et se met faire les présentations. En entendant mon nom, je hoche de la tête, puis quand elle parle de Leonard, je lance un regard de défi autour de moi, les défiant à dire ou faire quelque chose par rapport à mon Stitch. Puis, une fois son devoir fait, elle s'affale sur mes genoux et se pelotonne sur moi. J'enroule mes bras autour d'elle pour la maintenir et la réconforter. Je sais bien que si elle est ainsi, c'est qu'elle se sent pas en sécurité, qu'elle est peur que je m'en aille et l'abandonne une fois de plus. La route va être longue pour qu'elle me refasse confiance.

J'avais donc raison, la jeune fille sur les genoux de Rhydian était bien sa calice. Il a dû réussir à tourner la page pour s'attacher à quelqu'un après avoir perdu Sébastian et m'avoir abandonné. D'un côté, je suis heureuse pour lui, qu'il connaisse enfin le bonheur d'avoir quelqu'un, mais d'un autre côté, je suis furieuse. Alors que je souffrais d'en mon coin, il n'a jamais pris de mes nouvelles ou a fais quelque chose pour moi, il s'est contenté de fermer les yeux et faire comme si rien ne s'était passé ou qu'il ne me connaissait, alors que j'avais tant besoin de lui pour faire mon deuil. Qui sait, s'il avait été présent, je serais peut-être resté à New-York au lieu de m'exiler à Alexandrie pour essayer d'oublier.

Je regarde cette Aëlys plus en détail, la trouvant jolie, mais bien jeune pour le rôle qu'elle a décidé d'endosser. Ses parents savent qu'elle sort avec un homme, qu'elle est en quelque sorte mariée à cet homme ? Mille et unes questions me traversent l'esprit sans qu'aucune réponse ne soient fournies.

Rhydian nous annonce qu'elle est enceinte. Si je n'étais pas assise, je me serais écroulé. Pardon ? Cet enfoiré n'a pas honte de parler de grossesse en ma présence ? Si j'avais su, je ne serais pas venue, surtout pas pour me prendre une gifle au visage. Compte-t-il étaler son bonheur sous mon nez sans vergogne, sachant que Sébastian n'avait pas pu me donner d'enfants ? Je crispe mes doigts sur les hanches d'Ely, assez fort pour laisser des marques, ne faisant pas attention que je puisse lui faire du mal.

Puis, Aëlys défaillis, cela doit être une succession de facteurs qui la fait vaciller et que l'annonce de l'état de Leonard soit la goutte d'eau. En voyant son comportement, je pense que la jeune calice a eu une rencontre malheureuse avec un broken, mais elle se fera à la présence de Leonard, car je ne compte pas le lâcher pour elle ou pour qui que ce soit. Chase est au courant de mes plans pour le broken, et je pense que Julian doit en avoir entendu parler, peut être la gracieuseté de Chase. Enfin, de toute façon, j'irai le voir pour lui parler de Leonard et de voir avec lui pour la suite.

Eleanor saute de mes genoux pour lui apporter assistance, puis appeler le médecin qui traite les calices, Train. Je ne l'ai pas rencontré en personne, mais j'ai entendu de bonnes choses le concernant.
Je ne sais pas quoi faire, alors je me lève du canapé, et vais chercher une serviette et la mouille pour la poser sur le front de la jeune fille, je suis solidaire, même si je n'aime pas son vampire. Entre calice, et femme, on doit se serrer les coudes.

On attendit un peu l'arrivée du médecin, gêné et inquiété par la situation. Je m'assois une fois de plus sur le canapé, prêt de Leonard pour le calmer au cas où qu'une pulsion ne le prenne, mais aussi pour l'apaiser face à la tenson qui plane dans la pièce.

Je bondis en avant, outragée et enragée à cause de Rhydian. Il a osé nous dire quelque chose d'aussi important peu après que la mère ne la sache, car je me doute bien que ce soit de cela qu'ils ont parlé dans les coulisses. Franchement, il aurait pu attendre qu'elle se sente prête pour annoncer la nouvelle, même si c'est pour demander de l'aide.
Malgré que sa calice soit encore inconscient, je déverse mon venin que j'avais accumulé, tout en le pointant du doigt.

"- Mon pauvre Rhydian, que tu es pathétique ! En plus de ne pas savoir t'occuper de tes amis, tu ne sais pas t'occuper de ta propre calice !" * Je lâche un rire méprisant* "Je ne pensais pas que tu serais assez con pour nous annoncer une telle nouvelle peu de temps après que tu ne le dise à la principale intéressée, mais qu'en plus, tu l'annonce à d'autres sans son accord et qui lui sont inconnus est vachement déplacé, même pour toi."

Je le fusille du regard, impitoyable dans mon attitude. Je me dresse droite et fière au milieu du salon, peu soucieuse de la malade.

"- J'espère que tu ne t'occupera pas de la jeune Aëlys de la même manière dont tu t'es occupée de moi après la mort de Sébastian, sinon je plains ta calice et tes enfants."

Sur ses mots, je sers les dents et vais m'enfermer dans la chambre d'Eleanor en claquant la porte, à deux doigts de la faire sortir de ses gongs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Snow soul
Chase O'KellyMessages : 204
avatar
Snow soul
MessageSujet: Re: Passer du coq à l'âne en passant par l'oeuf et la poule   Lun 8 Juin - 11:15

Pour une annonce, elle se posait là... J'avais déjà compris que la jeune fille était enceinte, c'est l'avantage d'être un vampire, rien ne nous échappe. Dire qu'elle m'avait salué par mon nom de famille alors que Eleanor ne m'avait présenté que par mon prénom, cela m'avait surpris mais aussi intrigué. Il faudrait que je lui demande d'où elle me connaissait parce que moi, je n'arrivais pas à me souvenir d'elle. Cependant, personne n'eut le temps de se poser des questions que déjà Aëlys tombait dans les pommes. Rhydian trop occupé à garder sa calice contre lui, ce fut donc moi qui appelait Train pendant que les femmes s'occupaient de la jeune fille. Je pris donc mon portable et composais le numéro... Ce serait en plus l'occasion pour Yuki de faire connaissance avec, mon frère. Très peu savaient qui était Train, même Eleanor l'ignorait qu'il était aussi le protéger de Julian et par conséquent, un peu notre frère mais j'avais assez de bouteille pour le savoir, moi...

► Salut Train, désolé de te déranger un soir de repos...

-Ho ! C'est toi Chase ? Que me veut tu ?

► Rhydian vient de nous apprendre que sa jeune calice est enceinte, de jumeaux apparemment, il voulait nous demander de l'aide mais j'ai comme l'impression que la jeune fille vient de l'apprendre en même temps que nous et elle vient de faire un malaise. Tu penses que tu pourrais venir ?

-Quoi !? Non mais il est pas sérieux là !? Écoute ! C'est tout à fait normal qu'elle réagisse ainsi ! Elle pensait uniquement depuis ce matin qu'elle était enceinte d'un enfant ! Le connaissant elle à dut apprendre en même temps que vous qu'elle est enceinte de jumeaux ! Bon ...OK, dit à votre haute de me laisser la porte ouverte j'arrive dans la minute je suis pas loin ! Pendant ce temps dit à Rhydian d'allonger son calice sur le canapé et de le recouvrir avec une couverture ! Qu personne ne la touche quand c'est fait jusqu'à ce que j'arrive compris ? Bon Dit moi juste ou vous êtes…

► Chez ma soeur, Eleanor, apparemment, elle aurait rencontré Rhydian et sa calice un peu plus tôt dans la soirée et elle a pensé que son appartement serait un terrain neutre... Je t'expliquerai pourquoi plus tard. Tu as de quoi noter l'adresse ?

Je lui donnais l'adresse avant de raccrocher et fit passé le message aux autres. Aëlys fut installé dans le canapé et couverte, Senbi prit le temps de lui couvrir le front d'un linge humide mais je pouvais sentir qu'elle bouillait littéralement de l'intérieur. Eleanor quand à elle s'afférant à laisser sa porte ouverte ainsi que la porte de l'immeuble. Pendant ce temps, je vins m'asseoir près de Yuki, l'attirant sur mes genoux, plus pour le rassurer et le tenir éloigné de la jeune inconsciente qu'autre chose. Ca ne m'empêchais pas d'observer Senbi, je la connaissais assez pour savoir que son désir d'enfant n'avait pas pu être exhausser, sans compter l'indignation qu'on pouvait clairement voir sur son visage.
Train arriva et examina sa patiente avant de calmement engueuler Rhydian et celui-ci n'était pas prêt d'en avoir fini avec les reproches parce qu'à peine mon frère eut-il terminé ses remontrances et ses explications que ce fut à Senbi d'exploser. Je l'avais senti venir mais vu que je partageais un peu son avis, je me gardais bien d'intervenir. Eleanor quand à elle semblait craindre le pire et suivit Senbi jusqu'à la porte de sa chambre alors qu'il y avait un autre vampire que tout le monde semblait avoir oublié.
Leonard semblait très calme mais je pouvais voir les jointures de ses mains blanchir à mesure qu'il serrait les poings. Visiblement, il se retenait soit de dire quelque chose, soit d'agir. Puis d'un coup, il parti à la suite de ma soeur, visiblement sa décision était prise.
D'un côté, ça me rassura parce que ça tendait à prouver que Senbi avait raison, qu'il était décidé à changer, à apprendre tout ce qu'on ne lui avait pas appris, à se civiliser... Et visiblement, il semblait très attaché à mon ex...
Rhydian s'installa près d'Aëlys, glissant sa tête sur ses genoux avant de la lui caresser et visiblement très secoué. Certes, il était jeune et encore maladroit mais tout de même, il avait battu tous les sommets en cette soirée. Je déposais un baiser dans le cou de Yuki, étant resté à ma place jusque là puis je lui demandais de se pousser un peu pour que je puisse me lever...

► Laisse moi me lever, Yuki, il faut que je parle à Train et puis j'aimerais te le présenter...

Je me levais donc et allait jusqu'à Train, l'entraînant vers Yuki.

► Train, je crois que tu ne connais pas encore Yuki, mon calice. Yuki, je te présente mon frère, Train...

Eleanor avait toujours eu un très bon instinct pour juger les gens aussi elle avait su deviner que Julian était plus généreux qu'il ne voulait bien le faire croire. La preuve, il avait plus de protéger qu'on ne le pensait et Train était le premier de la famille... Je profitais de l'accalmie temporaire pour parler avec Train au sujet de Leonard. Je préférais le mettre au courant avant qu'il ne le découvre par lui-même ou qu'il l'apprenne de la bouche de Rhydian qui ne semblait pas vouloir accorder au Broken le bénéfice du doute.

► Tu as sans doute remarqué l'autre vampire qui a suivit Senbi... Je préfère te prévenir moi-même avant que quelqu'un d'autre ne le fasse. C'est un Broken, il semblerait qu'il veuille se repentir. Senbi s'est prise... d'affection pour lui et selon elle, il n'est pas irrécupérable, juste ignorant. Elle s'est mis en tête de l'instruire et de le civiliser un peu. Apparemment, ça semble fonctionner et je crois qu'il lui est attaché... Rhydian est prêt à lui sauter dessus à la moindre occasion et je ne voulais pas que tu sois pris au dépourvu si quelque chose devait arriver...

Ce n'était que de la prévoyance et puis, Leonard avait déjà la protection de Senbi et d'Eleanor, vu les statuts de l'une et de l'autre, je ne pense pas qu'il ait quelque chose à craindre mais je préférais rester prudent. Le fait qu'il montre sa bonne volonté sur son désir de rédemption était tout de même un point en sa faveur que je voulais bien lui accorder mais je me doutais que tous ne seraient pas du même avis. Il suffisait de regarder Rhydian...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Broken
Leonard LaugthonMessages : 25
avatar
Broken
MessageSujet: Re: Passer du coq à l'âne en passant par l'oeuf et la poule   Lun 8 Juin - 11:17

Wow ! Voilà un style de réunion où je n'étais pas franchement des plus à l'aise. Il y avait déjà trop de vampires pour moi sans compter la teneur de ce qui se passait. Une jeune calice enceinte de jumeaux qui l'apprend en même temps que tout le monde, qui perd connaissance, tout le monde qui s'agite... Ajouter à cela l'impression d'être oublié sans l'être véritablement... Il y avait de quoi rendre nerveux n'importe qui. Aussi je me tenais plutôt droit, prêt à prendre la poudre d'escampette ou à me défendre mais je ne bougeais pas de ma place, peu désireux qu'on m'agresse alors que je ne comptais rien faire pour donner l'impression de vouloir faire du mal à qui que ce soit. Le médecin arriva et tout fut finit... L'heureux père se faisait gronder par le médecin et complètement lyncher par Senbi, ce qui m'avait littéralement prit de court. Je ne m'attendais pas à ce qu'elle réagisse de cette façon et je devinais derrière sa fierté et son mépris la même souffrance et colère que lorsque nous nous étions rencontré. Elle avait ce drôle d'équilibre entre la force et la vulnérabilité aussi je ne savais jamais à quoi m'attendre avec elle et c'était précisément ce qui me fallait, la monotonie me lassait grandement mais avec elle, on avait pas le temps de se reposer sur ses lauriers. Sans compter qu'elle avait pris sur elle de m'éduquer, de m'apprendre tout ce que j'aurais dû savoir mais que mon sire n'avait pas pris la peine de faire, comme si elle ne m'avait appris que ce qu'elle voulait pour que je fasse un bon Broken... Sauf que même là, je devais sans doute être une grosse déception pour elle vu que je me fichais comme d'une guigne de la guerre entre les Broken et les Anciens.
Je ne bougeais toujours pas quand Senbi prit la fuite vers... une chambre sans doute, suivie rapidement par Eleanor qui, de ce que je pouvais entendre, tentait de la convaincre d'ouvrir la porte. Jetant un œil autour de moi, je remarquais que personne ne me prêtait attention et me décidais à me lever pour rejoindre notre hôtesse dans l'espoir de l'aider mais aussi parce que mine de rien, je m'inquiétais aussi pour Senbi. J'avais continuellement son expression lors de notre rencontre qui me revenait en tête et je ne pouvais pas vraiment la supporter. Je n'ai jamais supporter la tristesse et la douleur chez une femme alors si en plus il s'agissait de Senbi... Je posais ma main sur l'épaule d'Eleanor, lui demandant de me laisser faire. Elle accepta et recula mais ne retournait pas dans le salon, visiblement décidée à rester là jusqu'à la fonte des neiges s'il le fallait... Je toquais à la porte pour m'annoncer...

► Senbi, c'est Len, ouvre la porte s'il te plait, ton amie s'inquiète... et moi aussi d'ailleurs mais elle, elle semble prête à camper devant la porte jusqu'à ce que tu te décides à ouvrir. Si je le voulais, je pourrais défoncer la porte très facilement mais je suppose que tu ne voudrais pas que j'abime l'appartement de ton amie, non ?

Je tentais l'humour même si le cœur n'y était pas vraiment, d'ailleurs, je ne parvenais même pas à sourire. Mon humeur, ces derniers temps semblait très souvent être en phase avec celle de Senbi, peut-être parce que je la fréquentais plus assidument que je ne l'avais fait avec d'autres, à moins que je ne me trompe et que ce ne soit que la situation actuelle qui me le donnait à croire... Quoi qu'il en soit pour l'instant le plus important était de faire ouvrir la porte à Senbi mais elle ne semblait pas décidée...

► Défoncez la porte...

Je me tournais vers Eleanor, c'était elle qui venait de me demander de défoncer la porte ? Sérieusement ? Je la regardais un instant, demandant silencieusement confirmation de ce que j'avais pu entendre et d'un signe de tête affirmatif, elle confirma sa demande. Elle semblait jeune mais visiblement, elle tenait beaucoup à Senbi et ne pouvait plus supporter qu'une porte les sépare. Elle sembalit déterminée en apparence mais je voyais aussi un fond de peur dans ses prunelles dorées, ce qui me convainquit, s'il était encore nécessaire de le faire de m'exécuter. Je ne savais pas ce qui s'était passé entre ses deux là mais de toute évidence, Eleanor avait peut de quelque chose... Donc, je le fis, je posais la main sur la poignée et l'arrachais de la porte qui s'ouvrit toute seule comme par magie mais je n'eu pas le temps d'y entrer que la jeune femme me dépassait pour rejoindre Senbi et la serrer dans ses bras, s'excusant de l'avoir forcée égoïstement à venir à cette réunion. Curieusement, je me sentais un peu de trop dans tout ça, un peu comme si la bulle que formait les deux femmes était hermétiquement fermée et me laissait à la porte, exactement là où j'étais. Toutefois, je ne pouvais pas non plus laisser Senbi comme ça et donc, m'appuyant contre le chambranle de la porte, bras croisé, je ne marquais ma présence que par la moitié de mon corps qui dépassait dans l'ouverture, le reste appuyé contre le mur extérieur de la chambre, attendant patiemment...

[Ayant perdu mon texte, j'ai fait ce que j'ai pu pour le restituer ^^" j'espère que ça ira...]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chaton O'Kelly
Yuki KiryûMessages : 70
avatar
Chaton O'Kelly
MessageSujet: Re: Passer du coq à l'âne en passant par l'oeuf et la poule   Lun 8 Juin - 11:18

Enfin autour de la table, je me sentais con à l’annonce de la grossesse. Je boudais, car j’aurai su, j’aurai offert l’ours en question à la future mère. Aussitôt, je dégaine mon portable pour envoyer un message a Ian afin d’avoir une multitude de renseignements sur la future mère afin de lui envoyer quelques cadeaux de bienvenue et de naissances. Elle sera l’une des premiers calices à donner naissance. On nous présente le broken et le Rules out ! Je grogne après ce dernier quand il est entrain de penser que je ressemble à une femme. Je reconnais ce genre de regard et du coup, je le snobe complètement ! Sauf quand sa compagne semble aller mal, je vais immédiatement vers lui apporter mon aide avec les autres autour de lui. Mais quand Senbi s’impose, je me fais discret et retourne dans mon coin m’installant sur les genoux de Chase. C’est mon vampire, pas question que l’autre dinde s’approche de lui ! Je porte mon intention que Aelys inquiet, et reviens vers elle, toujours endormie lui apporter un verre d’eau fraîche que je pose sur la table pour elle. N’étant pas médecin, c’était la seule chose que je pouvais faire afin de la soulager. Je la regarde le vampire à ses côtés

« Je suis Yuki, si tu as besoin de quelque chose, n’hésite pas à me le faire savoir. De toute façon Eléanonor nous tiendra informée de son état. Si tu as besoin de quelque chose n’hésite surtout pas »

Je regarde enfin le vampire et lui tapote l’épaule l’air de dire « courage mon gars ».Je regarde l’ex de Chase s’énerver ne comprenant pas tout. Je préfère m’éloigner retournant dans les bras de Chase.

« C’est tendu ici mon amour »

Dis-je à voix basse, quand Eléanor termine les présentations et passe vers nous, je décide d’aller l’aider en cuisine. Elle semble stressée. J’apporte avec mon autre petit ours en peluche et m’amuse a faire la marionnette avec

« Et alors, on fait la tête mademoiselle !, L’ours mal léché (Julian) vous donnera une punition si vous ne changez pas ce regard »

Après avoir donné un coup de main à Eleanor, je retourne vers Chase quand un autre homme fait son appariation *train*. Chase semble le connaître et me le présenter. Je suis plutôt mal à l’aise, car du coup, je perds senbi de mon champ de vision et me fait pester. J’observe l’autre et souris tendrement en lui présentant une poignet de main en guise de bonjour. Je n’étais toutefois pas à l’aise avec le broken dans la pièce. « sa race » était la cause de l’inquiétude lors de la soirée de la st valentin, mais aussi grâce à ça que Chase ait enfin compris mes sentiments pour lui. À son insu, j’ignorais ce pauvre train, car j’essayais de surveiller senbi. Ne la trouvant plus sur mes plates-bandes, je pouvais me détendre et saluer correctement Train.

« Enchanté, de vous connaître, qui êtes-vous par apport à Chase ? »

Encore une fois, la question posée, était un signe que Yuki n’avait pas écouté Chase.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Trésor Paternel
Eleanor ConteriaMessages : 28
avatar
Trésor Paternel
MessageSujet: Re: Passer du coq à l'âne en passant par l'oeuf et la poule   Lun 8 Juin - 11:19

Yuki avait tenté de me détendre mais la suite annonça rapidement la couleur, au point de faire fuir Senbi dans ma chambre... Je l'y avais suivie, laissant Train s'occuper du reste comme si je lui faisais entièrement confiance... Il était médecin après tout, normal qu'on lui fasse confiance d'emblée... Je rejoignis la porte de ma chambre, appuyant sur la poignée pour l'ouvrir mais celle-ci refusa de bouger. Il ne fallait pas être un génie pour savoir que Senbi avait fermé la porte à clé. Je frappais à la porte, tentant de la convaincre d'ouvrir la porte...

► Senbi, ouvre la porte, s'il te plait. Il n'y a que moi, laisse moi entrer. Je suis désolée de ce que tu as dû entendre, si je t'avais pas imposé de venir, ça ne serait pas arrivé... Je t'en prie, ouvre moi, laisse moi au moins te consoler...

J'avais l'impression de parler dans le vide, elle ne me répondait pas, au point que je crus même qu'elle était sortie par la fenêtre en descendant l'échelle de secours. Je collais mon oreille contre la porte pour essayer d'entendre ce qui se passait à l'intérieur, rassurée par le bruit sourd que j'entendais, comme si quelqu'un martelait un pauvre oreiller innocent pour passer sa colère, peut-être était-ce d'ailleurs le cas... Je sentis une main se poser sur mon épaule et me tournais. Leonard était là, me demandant de le laisser tenter sa chance. Il ne me fallut pas longtemps pour décider de lui laisser la place. Si je n'y arrivais pas, peut-être que lui parviendrait à la convaincre d'ouvrir la porte... Je me reculais pour lui laisser la place sans pour autant retourner dans le salon. Je voulais être là quand Senbi ouvrirait la porte, ce qui fut une nouvelle fois peine perdue malgré la menace, peu sérieuse je l'espérais, de Leonard de défoncer la porte. Il essaya encore, insistant mais le résultat restait le même et du coup, c'est moi qui demandais au Broken repenti de défoncer la porte. Il n'avait pas l'air sûr et me regardait comme s'il voulait savoir si j'étais vraiment certaine de ce que je lui demandais. Bien sûr que j'étais certaine, je n'en pouvais plus du silence de Senbi ni de l'inquiétude que je ressentais. de fait, j'acquiesçais, lui renouvelant mon autorisation.
Il ne défonça pas la porte mais il arracha tout le système de fermeture, poignée et serrure comprises. La porte s'ouvrit d'elle même et avant même qu'il fasse un pas, j'entrais déjà dans la chambre pour venir enlacer Senbi, la serrant fort contre moi.

► Si tu savais comme je suis désolée, je ne savais pas qu'il parlerait de ce genre de chose, je ne sais pas à quoi je pensais mais... J'y j'avais su, je n'aurais pas insister pour que tu viennes aussi, tu n'aurais pas eu à te souvenir de mauvais souvenir...

Je continuais ainsi, ne remarquant même pas que Leonard n'était pas entré et était resté à l'extérieur de la chambre comme un gardien devant la chambre d'une reine, veillant à ne pas dérangé ou à ne laisser personne nous déranger. J'étais bien trop occupée à tenter de m'excuser et de consoler Senbi, peu certaine que je m'y prenais bien quand la proposition que j'avais voulu faire ne la ramenant à la maison sorti toute seule...

► Viens vivre avec moi, Sen. Je n'ai qu'une chambre mais on peut se la partager et puis tu aurais de la place pour travailler et gérer tes affaires... On serait toutes les deux, rien que nous deux... Leonard pourrait nous rendre visite sans que ça pose problème aussi... Je t'en prie, dis oui...

Je ne voulais pas faire dans le larmoyant mais j'étais prête à utiliser tous les moyens pour qu'elle accepte.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aëlys's willing slave
Rhydian HamiltonMessages : 150
avatar
Aëlys's willing slave
MessageSujet: Re: Passer du coq à l'âne en passant par l'oeuf et la poule   Lun 8 Juin - 11:20

D'accord, j'étais pas le plus malin mais tout de même... Aëlys et moi avions besoin d'aide. Je suis peut-être un Rules Out mais je n'y connais rien en grossesse, comment pourrais-je seulement savoir ce qu'il faut faire ? Demander de l'aide au plus tôt m'avait sembler une bonne idée, histoire que nous sachions au moins ce qui nous attendait, à quoi on pourrait être confronté... Je n'avais voulu provoquer personne, encore moins Senbi. Elle me méprisait déjà avant que je ne parle, je n'allais pas en plus faire en sorte qu'elle me haïsse mais visiblement bon but n'avait pas été atteint. Senbi avait très mal pris l'annonce, Train m'en voulait pour ma maladresse, Eleanor n'allait sans doute pas me la pardonner non plus quand à Chase... On aurait surtout cru qu'il préférait rester impartial. Son calice était bien sympathique à vouloir aider mais ensuite, il restait sagement près de Chase, comme si la tension le mettait mal à l'aise, ce que je pouvais parfaitement comprendre, n'étant pas des plus détendu moi-même... Tien... Mais où donc est passé le Broken ? Je tendis l'oreille... Apparemment, il restait collé aux basques de Senbi... Je ne comprenais pas ce qu'elle lui trouvait. Comment même pouvait-elle lui faire confiance après tous les meurtres qu'il avait commis, après ce que ceux de sa race avaient fait à Sebastian ? N'avait-elle donc pas de fierté ? Pouvait-elle réellement faire abstraction de tout ça juste parce qu'il se disait repentant ? Je n'y croyais pas, je ne voulais pas y croire, un Broken reste un Broken, tout ce qu'il mérite, c'est la mort et rien de plus ! Je repoussais ces pensées pour le moment dans le fond de mon esprit, ce qui comptait pour le moment, ce n'était pas Senbi ni son Broken mais bien Aëlys... De fait, je me tournais vers Train...

► D'accord, j'ai pas fait dans la délicatesse mais sauf ton respect, chez les Rules, on a pas de cours d'obstétrique, je voulais juste qu'on puisse obtenir quelques informations sur ce qui nous attendait et ce à quoi on pourrait se retrouver confronter. Quand j'ai demandé à El d'appeler tout le monde, je pensais surtout à Julian et toi, pas à...

Je désignais le reste de la pièce pour illustrer mon propos. Ce n'était pas tant que je voulais garder les autres à l'écart, juste que j'estimais qu'ils pourraient l'apprendre par la suite, où Aëlys aurait eu le temps de s'y faire... Malheureusement, rien ne s'était passé comme je l'avais espéré et une fois de plus, ça me retombait dessus. Je restais perdu dans mes pensées pendant que Chase accaparait Train un instant pour le présenter à Yuki. Je caressais le cheveux d'Aëlys, inconsciente qui semblait plus paisible dans son sommeil... Certes, je voulais qu'elle garde les enfants mais cette grossesse me faisait également peur. J'avançais à l'aveugle, je craignais pour la vie d'Aëlys, pour les enfants... Je ne voyais tout simplement pas comment faire et c'était précisément pour ça que j'avais voulu demander de l'aide avant qu'il ne soit trop tard pour changer quoi que ce soit...
Au final, j'étais encore plus mauvais aux yeux de Senbi, Train me prenait pour le plus grand des crétins, quand aux autres... Bah... finalement, qu'ils pensent tous ce qu'ils veulent, j'ai ma conscience pour moi. Certes, je ne sais pas tout, ça ne fait que six ans que je suis vampire, les autres ont eu le temps de se faire à leur nature avant de rencontrer leur calice, moi, j'apprenais encore beaucoup de choses. Personne ne peut se targuer d'être bon du premier coup après tout, même si j'essayais de faire le moins d'erreur possible, j'en ferais toujours à un moment ou à un autre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
P'tit Nouveau
Train ChiharuMessages : 10
avatar
P'tit Nouveau
MessageSujet: Re: Passer du coq à l'âne en passant par l'oeuf et la poule   Lun 8 Juin - 11:21

Bon à peine avais je fini de parler que ça partais en sucette ! Bon l'humaine que je ne connaissait pas se mit à tenir des propos sur la mort de Sebastian… Attendez...Lui ? Avec un calice ? C'était… Surprenant encore plus surprenant de rencontrer ma … Heu… Sœur oui c'est ça ! Faudrait que je demande à Chase de me raconter ce qu'il s'est passé tien… Car ils semblerais qu'à cause de mon travail j'ai loupé des infos plus que préoccupante… Mais bon à peine la tornade humaine fut passer qu'elle fut suivie de prêt par le vampire inconnu et par l’hôtesse… Pour le reste cette dernière demandait ce qu'elle voulais chez elle alors ...je n'avais pas à intervenir...Mais cela n'inaugurais rien de bon.

Puis vint le temps des présentation envers le calice de mon frère calice que je respectais d’ailleurs car vivre avec Chase...Hum pas facile souvent… Je mis à sourire vers Yuki lui adressant un signe de la main. Oui je n'étais pas assez fou pour risquer ma vie à cause d'un stupide contact physique avec un calice tout frais.

- Yo ! Bienvenue dans la famille alors vieux frère !

Puis Chase me pris un peu à part et me fit quelques révélations qui purent expliquer bien des choses sur la situation. Cependant mon regard devint nettement plus sérieux en apprenant que la soit disant senti aurais ramener ce … Broken ici… J'émis un long soupir les ennuis s'anonçais bien ici dit donc… Je me mit donc à murmurer pour que les humains n'entendent pas la conversation et ainsi aussi peu être le Brokens n'entendrais rien.

- Bon personne ne décapite personne okay ? Y a des calices et des humains dans la pièce, dont une calice enceinte de jumeaux. Pour commencer moi je suis en congé c'est pas le moment pour moi de me mettre en chasse ! Ensuite Rhydian ta priorité c'est de ne pas quitter le chevet de ta calice. Si tu t'éloigne elle n'en sera que plus mal surtout avec la tension qui transpire de ton corps okay ? De plus on est pas chez nous ici à l’hôtesse de prendre les décisions surtout si c'est ma sœur adoptive ansie que celle de Chase par conséquent. Donc on reste calme et on attend. Quand au Brokens chasse il faudra sans doute en parler avec papa, mais comme tu semble mieux connaître la situation que moi à ce sujet c'est toi qui te chargera du rapport. Tien et tant qu'on y est Rhydian aussi y aura e droit je veux qu'il me fasse un rapport détaillé de ce qu'il s'est passé ici.

Suite à ce petit dialogue le jeune yuki vint vers moi me demandant ce que je représentais pour Chase. Bon visiblement il avait besoin de réviser son ouii mon regard se porta donc sur Chase et je murmurais.

- Il est sourd ?

Puis mon sourire s’élargit tandis que je déposais un bras sur les épaules de mon frangin d'ailleurs je me demandais si Rhydian était au courant pour mon père adoptif…

- Ho ce petit vampire ? Disont que...Je l'ai entraîner durant des années pour qu'il puisse survivre éventuellement à une attaque de Brokens...Ce fut long et périlleux… Pour lui hein pas pour moi… mais maintenant il sait un peu se débrouiller...Enfin je crois...

Il paraît que la plaisanterie allège l'atmosphère j'allais bien voir.

Mon regard se porta sur Rhydian qui semblait de plus en plus inquiet normal mais bon...

-On pète tous un câble dans notre vie, mais là question situation embarrassante pour ton calice y avais pas mieux! tu aurais put direct la ramener à l’hôpital ce soir ou demain avant de tout lui dire ici en même temps que les autres... En plus tu connais l'existence de cette hôpital tu y est déjà aller....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chat du Désert
Senbi AneksiMessages : 31
avatar
Chat du Désert
MessageSujet: Re: Passer du coq à l'âne en passant par l'oeuf et la poule   Sam 20 Juin - 21:19

Eleanor a eu de la chance que je ne me défoule pas sur ses objets, je sais qu'elle y tient beaucoup. À la place, ce fut son oreiller qui subit mon accès de rage. Je pense qu'il ne retrouvera jamais sa forme initiale, et il a perdu quelques plumes durant l'affrontement.

Je ne savais pas que je pleurais jusqu'à Eleanor me prenne dans ses bras en s'excusant de m'avoir invité à l'annonce. Comment lui en vouloir ? Elle ne savait que Rhydian allait annoncer de but en blanc de sa future paternité, sinon elle ne m'aurait pas invité. Elle sait très bien que c'est un sujet tabou pour moi, bien que quand j'étais avec Sébastian, je m'étais fait à l'idée, et puis, on aurait pu adopter. Mais là, avec la fin de ma période de deuil, ma rencontre à chaud avec Rhy et son annonce, j'ai craqué pur et simple. Je ne suis pas une de ses femmes qui pleure pour un oui ou un non, mais j'ai mes moments aussi, je suis humaine avant tout.

Je m'affale contre elle, pleurant sur son épaule, je n'ai pas remarqué que Leonard veuille sur moi comme un ange gardien. J'étais tellement prise dans ma rage que je n'ai pas entendu la serrure lâchée sous la poigne de mon stitch. Je me calme petit à petit, lâchant de temps en temps un sanglot. Je me suis suffisamment calmé pour entendre sa demande. Je me recule et essuie mon visage avec ma jupe, peu importe que je la tâche avec mon mascara ou que je ressemble à un panda.

"- Tu n'as pas à être désolée Ely, ce n'est pas ta faute, tu ne savais pas que ce ... ce... Bref, qu'il nous allait annoncer cela.

Je prends une grande inspiration, le temps que sa question me monte au cerveau et fasse Tilt.

Vivre avec toi ? Bien sur ! En ce moment je vis à l'hôtel vu que j'ai rendu mon appartement quand je suis partie de New York." *Lui fait un clin d'oeil* "Et puis, ce ne sera pas la première fois que je partagerais le lit d'une femme, mais ce sera la première que ce sera platonique"

Je regarde l'oreiller, puis prends une moue désolée.

"- Désolée Ely chéri, ton oreiller est retournée là d'où il vient, sur le cul d'une oie."

J'éclate de rire à ma bêtise, les nerfs qui lâchent, car la blague n'est pas drôle. Je lui fais face et vois Leonard, je souris doucement.

"- Mon stitch, tu joues aux gargouilles ? Je te remercie d'avoir été là Leonard"

J'appuie sur son prénom, car je sais qu'il ne l'aime pas, mais je veux le provoquer un peu, essayer de retrouver ma sérénité et seul Stitch peut le faire avec son humour caustique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Snow soul
Chase O'KellyMessages : 204
avatar
Snow soul
MessageSujet: Re: Passer du coq à l'âne en passant par l'oeuf et la poule   Mar 23 Juin - 15:27



Passer du coq à l'âne...





On peut dire ce qu'on veut mais Train est tout de même champion pour ce qui est de prendre des décisions. Pas que j'en sois pas capable mais il a le mérite de l'ancienneté. Cela dit, j'avoue que j'apprécie grandement le fait qu'il veuille éviter qu'Eleanor se retrouve avec un appartement sans dessus dessous et tacher de sang. De toute façon, le broken en question s'est déjà fait la mal vers l'endroit à s'est caché Senbi. J'irais bien la voir mais je pense que ce n'est pas nécessaire que je m'ajoute à Eleanor et le broken, sans compter que je ne voulais pas rendre mon délicieux calice aussi jaloux qu'une puce sur le dos d'un chien. Soit dit en passant il m'a l'air assez distrait et la preuve la plus flagrante, c'est de le voir demander qui est Train alors que je viens de le lui présenter, heureusement, cela amuse mon frère...

► Sourd, je dirais pas mais distrait, c'est certain. Il a fallut que je l'installe chez moi pour qu'il cesse d'être en retard au shooting...

Toute l'histoire de ma vie mais aujourd'hui, je ne le regrette pas. Après tout c'est à ce moment là que tout a vraiment commencé pour lui et moi même s'il a fallut que Yuki joue la provocation à répétition pour que j'admette enfin ce que je ressentais pour lui mais ça, c'était une toute autre affaire...
Je me contentais d'enlacer Yuki pendant que Train lui répondait tout en se moquant gentiment de moi. S'il pensait que j'allais réagir comme le petit crétin que j'avais été, il se mettait le doigt dans l'oeil, en 30 ans, j'ai eu le temps de murir...

► Demande à Yuki, il a assisté en direct à ma performance lors du bal de la Saint Valentin quand les Broken on attaqué les invités de la soirée... Un de ces jours, faudra qu'on se refasse un petit face à face, qu'est-ce que tu en dis ?

Plus jeune je réagissais au quart de tour mais à présent, je m'amusais de ses plaisanteries moqueuses. Elles n'étaient pas bien méchantes et visaient juste à faire n sorte de taquiner affectueusement les personnes qui lui étaient proches. Cela dit, comme je l'avais proposé, une petite remise à niveau ne serait pas de refus et puis ce serait aussi l'occasion de voir où j'en étais.
Par contre, Train n'était pas tendre avec Rhydian et d'après ce que j'entendais, ce n'était pas la première fois que le Rules Out faisait des bourdes avec sa jeune calice. Je ne le pensais pas aussi maladroit mais il faut dire qu'il est encore jeune et que jusqu'ici, il était seul et célibataire. On n'avait pas le même parcours...








_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Broken
Leonard LaugthonMessages : 25
avatar
Broken
MessageSujet: Re: Passer du coq à l'âne en passant par l'oeuf et la poule   Mar 7 Juil - 19:33

Visiblement, ça allait mieux pour les deux femmes, elles s'étaient retrouvés et discutaient allègrement entre elles, m'oubliant totalement, bien que ça ne me dérangeait pas le moins du monde, au contraire, meme si j'étais "exclu" de leur bulle, j'étais bien décidé à faire en sorte qu'elles puissent se retrouver en toute sérénité. L'avantage au fait que Senbi accepte de vivre avec Eleanor, c'était que je savais à présent où la trouver au lieu de nos rendez-vous habituels en terrain neutre.
J'espérais que Senbi me ferait assez confiance pour au moins m'autoriser à entrer un peu plus dans son monde dont elle m'apprenait peu à peu les règles, Eleonor m'offrait une opportunité incroyable, il ne me restais plus qu'à croiser les doigts pour que Senbi continue cette route.
Je ne pus m'empˆecher de sourire en l'entendant parler du pauvre oreiller qu'elle avait martyrisé pour y passer sa colère et sans doute un peu sa tristesse. Je ne connaissais peut-etre pas toute l'histoire de Senbi mais visiblement beaucoup de choses la heurtait et voir sa détresse la première fois m'avait suffit, je ne désirais pas revoir cette expression sur son visage.
Du coup, quand elle remarqua ma présence, me donnant du "Stitch" avant d'utiliser mon prénom, chose qui me faisait grincer des dents, j'en déduis qu'elle allait mieux et que je pouvais donc me tourner vers elle, mon habituelle expression narquoise accrochée au visage... Si elle avait besoin de me provoquer pour continuer à aller mieux, je n'allais pas lui gacher ce plaisir, ce n'aurait pas été très gentil de ma part, n'est-ce pas ? Je me tournais vers l'intérieur de la chambre sans décroiser les bras, rivant mon regard directement vers cette impertinente petite souris...

> Il parait que les gargouilles adorent avoir des petites souris pour annimal de compagnie, je ne pouvais pas laisser la mienne sans surveillance, tu ne crois pas ?

Un discret sourire en coin, je restais appuyé contre le chambranle de la porte. Depuis que je la connaissais, Senbi me faisait oublier toute forme d'ennui, meme rester là, devant la porte à jouer les gardien de sécurité ne m'avait pas ennuyé le moins du monde. De plus, il m'était difficile de garder mon comportement "je m'en foutiste" en sa présence, ce qui était déjà un miracle en soit, tout ça parce qu'elle m'avait bouleversé lors de notre rencontre... Je ne le lui dirais jamais, bien entendu mais depuis quelques temps, je commençais à me dire que quelque part elle devait s'en rendre compte. J'agissais de manière à ne pas la décevoir ou du moins j'essayais, ce qui depuis l'apprentissage du violon étaitle plus gros effort que j'avais pu fournir délibérément pour quelqu'un, je faisais en sorte d'etre toujours disponible pour elle, quelle que soit l'heure de la journée ou de la nuit et en plus, je m'évertuais à faire en sorte qu'elle n'aie à se soucier de rien en ma présence. Le tout sans parler de nos taquineries quotidiennes qui me plaisaient vraiment, au oint de parfois meme les commencer, c'était devenu en quelque sorte la preuve qu'elle allait bien... Et puis ses expressions complètement tarabiscottées m'amusaient.

> Il faudrait peut-etre que tu pense un jour à trouver une autre manière pour te défouler qu'utiliser la violence, tu ne crois pas ? Après les chaussures, voilà que tu maltraites ce pauvre oreiller qui ne t'avais meme rien fait... Si tu veux, ça ne me dérangerait pas de devenir ton punching ball personnel...

Je savais très bien que la carte du "Don Juan" de service ne servirait à rien avec elle mais là n'était pas mon intention. Non, je pensais réellement ce que je disais meme si c'était dit sur le ton de la plaisanterie. Je préférais lui servir de défouloir que la voir s'en prendre à quelque chose ou quelqu'un d'autre... Un brin possessif, meme envers un vulgaire objet ? Moi ? Non, non, pas du tout, c'est juste une question de praticité... Mais si, je vous le jure, ce n'est pas une fausse excuse complètement bancale...

Bon, d'accord, peut-etre un peu mais ne le dites à personne, d'accord ?

[hrp : désolé pour les accent circonflexes, mais c'est la seule chose qui marche pas sur mon clavier, ça et les caractères spéciaux]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chaton O'Kelly
Yuki KiryûMessages : 70
avatar
Chaton O'Kelly
MessageSujet: Re: Passer du coq à l'âne en passant par l'oeuf et la poule   Ven 10 Juil - 0:43

Je soupire en voyant Rhydian complètement perdu. Il avait besoin d'aide. Il n'osa pas demander ce qu'il fallait faire. Je cesse de me méfier de lui, envoyant sa tête. Je me décide à l'aider, quoi qu'en dise Chase. Cette fois, il n'aura pas son mot à dire. Et quoi de mieux pour entamer une relation amicale avec un maître masculin. C'est là, que j'interviens après la réplique de Rhydian.

« Il n'est pas trop tard pour se renseigner. Si tu veux, on pourra entamer quelques recherches ensemble. Mais avant tout, le mieux serait d'aller voir Jullian. Papa, pourra apporter quelques éléments de réponse. Et seulement ensuite nous entamerons les recherches. »

Je trouvais bonne, l'idée de tous nous réunir pour annoncer la grossesse Aelis. Ainsi, aucun de nous n’était à l'écart. Le fameux « Train » arriva enfin. Et parviens à ramener le calme. Ce « petit » était très doué !

Train se permettait d'être proche avec mon vampire. Cela ne me plaisait guère. Chase, pouvait voir la pointe de jalousie naître. Je serrais les poings, grogna et passa à autre chose. Il fallait s'occuper de l'humaine et du vampire en question.
C'est maintenant Chase le fusil du regard, pour vouloir refaire un face-à-face avec les Brooken. Furieux, je ne peux m'empêcher de lui répondre assez sèchement

«Tu ne feras rien ! Je n'ai pas envie de te retrouver avec le corps ensanglanté. Surtout pas, avec la morale que tu m'as faite juste après l'affrontement !»

Pour être sûr qu’il ne tentera rien, je le menace :

«Fais-le ! Et je passe une journée entière avec Yann!»

Avec ça, je sais qu'il ne tentera rien. Rien que l'idée que je passe une journée avec mon manager le calme aussi tôt.


(hors rpg: désolé pour le retard des réponses, mais en ce moment l'inspiration n'est pas là)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Trésor Paternel
Eleanor ConteriaMessages : 28
avatar
Trésor Paternel
MessageSujet: Re: Passer du coq à l'âne en passant par l'oeuf et la poule   Jeu 23 Juil - 12:54

Senbi avait accepté de vivre avec moi et je ne me sentais plus de joie, à vrai dire, l'état de mon oreiller me passait complètement au-dessus de la tête tant j'étais heureuse qu'elle accepte ma proposition. De fait, je ne pus m'empêcher de lui sauter au cou un bref instant avant de m'écarter, sourire aux lèvres et une petite larme aux coins des yeux, trop heureuse...
J'allais commenter quand elle tourna son attention vers Leonard... C'était curieux leur relation, il ne semblait pas mettre de gants quand il lui parlait, il ne faisait pas d'effort pour être agréable comme il l'avait fait avec moi, il était plutôt assez "brut" comme s'il avait oublié toutes ses manières charmantes et courtoises et se contentait d'être tel qu'il était, sans artifice, avec Sen... La question était de savoir laquelle de nous deux avait droit à un traitement de faveur et j'aurais parié que c'était mon amie qui en bénéficiait, il suffisait de voir comment Leonard la couvait discrètement du regard, comment son attention était centrée sur elle et la façon dont il se comportait en répondant à ses provocations par d'autres, en se moquant gentiment... Si tous les Brokens se conduisaient comme ça, je me demandais bien ce qu'on pouvait leur reprocher mais sachant à quoi m'en tenir, je constatais donc que Leonard faisait des effort pour s'adapter à notre façon de voir les choses et quand je dis "notre", je pense surtout aux vampires qui respectent les lois des Anciens. Il semblait motivé par bien plus que ce que m'avait laissé entendre Sen quand elle m'avait annoncé qu'il était un Broken apprenant à ne plus en être un... Je pressentais que la motivation de Leonard n'était pas seulement de devenir un bon vampire pour lui-même mais que Sen était pour quelque chose dans sa décision de changer mais j'ignorais encore quel était son niveau d'implication...

Les observer était cependant assez amusant tout autant que déconcertant mais pour un instant, je préférais me tenir en retrait pour les observer. Leonard offrait spontanément à Senbi l'occasion de le chambrer comme s'il estimait son humeur ou son moral en fonction de ses provocations. Cela dit, il ne manquait pas de lui répondre à chaque fois mais je décelais une certaine retenue, curieux...
Plus je les regardais avec attention et plus j'avais l'impression de voir certaines choses sans pour autant les comprendre ce qui était remarquablement déroutant. Il y avait une forme d'intimité sans pour autant qu'elle soit aussi imperméable que peut l'être celle que Sen et moi partagions ou qu'un couple pourrait avoir, il y avait de l'affection mais cette dernière semblait être retenue et dissimulée sous un voile de prudence... Tout cela me rendait curieuse de voir la manière dont leur relation évoluerait à l'avenir... Aussi, histoire de ne rien rater, je décidais d'intervenir...

► Et si on allait rejoindre les autres ? Après tout, ils n'y sont pour rien dans la bêtise de Rhydian, ce serait injuste de les punir aussi en les privant de notre présence...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aëlys's willing slave
Rhydian HamiltonMessages : 150
avatar
Aëlys's willing slave
MessageSujet: Re: Passer du coq à l'âne en passant par l'oeuf et la poule   Ven 24 Juil - 12:13

J'étais d'accord avec Chase sur un point, Yuki, son calice était distrait, après tout, ne venais-je pas de dire que j'avais surtout espéré m'adresser à Julian plutôt qu'à toute cette assemblée qui semblait pressée de me crucifier pour un malheureux faux pas ? Cela dit, sa proposition de m'aider me touchait même si je doutais qu'on puisse trouver quoi que ce soit sur internet à part des sornettes.
Je l'en remerciais d'un simple signe de tête, reportant mon attention sur Aëlys qui dormait toujours, lui caressant le visage e les cheveux, j'avais hâte qu'elle ouvre les yeux pour la rassurer mais voilà que Train revenait à la charge... Je ne pus me retenir de grogner d'agacement, j'avais bien compris que j'avais fait une bourde, c'était pas la peine de tourner le couteau dans la plaie encore plus !

► Merci de me rappeler que je ne suis qu'un crétin ! Dis-moi, il t'a fallut combien de temps pour tout savoir sur ta nature de vampire ? Un an ? Deux ans ? Dix ans ? Tu m'excuseras de ne pas être aussi intelligent que toi, je n'ai pas fait des études sur le sujet alors tu peux me lâcher la grappe juste un peu, j'en ai assez pris pour la soirée, je crois !

Certes, j'étais un peu hargneux mais depuis que j'avais ouvert la bouche, je n'avais eu droit qu'à des reproches ou à l'agressivité de Senbi et l'ensemble commençait à royalement me porter sur les nerfs. Je n'étais pas loin de péter un câble, aussi si on pouvait me foutre la paix pendant quelques minutes je serais sans doute d'humeur plus sociable. Il fallait dire aussi que l'inconscience d'Aëlys me rendait nerveux, ce n'était pas vraiment comme si elle se contentait de dormir, elle avait eu un malaise assez impressionnant et tout ce qui me venait à l'esprit, c'était de la ramener à la maison où on ne serait que nous deux, loin des autres et au calme. Je ne voulais pas qu'elle assiste encore à l'agressivité de Senbi à mon égard ni qu'elle s'inquiète du Broken que cette idiote avait ramené avec elle sous prétexte qu'il voulait changer et apprendre à devenir un vampire civilisé... Il n'y avait qu'elle pour y croire et Eleanor pour suivre Senbi dans sa folie.

Bref, j'étais bel et bien sur les nerfs et il n'en faudrait plus beaucoup pour que je disjoncte... J'étais presque certain que ça devait se sentir, peut-être même que ça se voyait, je n'avais pas de miroir pour savoir si mes yeux hésitaient entre le rouge et le gris... Cela dit il n'y avait que deux solutions pour apaiser mon malaise, ma nervosité ; soit Aëlys se réveillait, soit j'explosais et ça ne serait pas joli... Il n'y aurait que Train et Chase pour me maîtriser parce que si jamais le Broken s'approchait de moi pour donner un coup de main, il n'y aurait aucune garantie pour qu'il ne souffre d'aucune blessure, mortelle ou non et si cela devait arriver, cela donnerait une raison de plus à Senbi de me détester. Il ne restait donc plus qu'à espérer qu'il soit assez malin pour éviter la bagarre si bagarre il y avait.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
P'tit Nouveau
Train ChiharuMessages : 10
avatar
P'tit Nouveau
MessageSujet: Re: Passer du coq à l'âne en passant par l'oeuf et la poule   Mer 19 Aoû - 17:39

Bon... Visiblement personne à part Chase et moi ne comprenais quelque chose ici. Blasé, je me pinçais l'arête du nez en levant la tête quelque seconde avant d'ouvrir les yeux que j'avais fermés. Puis je portai mon attention sur ce chère Rhydian.

-Tes paroles n'ont aucun sens dans le cas présent, il ne s'agit pas d'ancienneté ou de comprendre une quelconque nature vampirique. Mais de bon sens. Je suis juste en train d'essayer de t'expliquer calmement que si ton calice à reçu un choc émotionna, c'est peut-être parce que, tu n'as pas eu l'idée de lui dire qu'elle était enceinte ! Cela n'a pas dû être facile pour la principale intéressée d'apprendre ce fait important dans une pièce remplie d'inconnus... Fin brève, tu ferais mieux de te calmer, parce que, je me demande comment elle va réagir si elle te voit dans cet état ...

Puis je m'étais retourné vers Yuki, le calice assez distrait de Chase... Ça m'étonnait d'ailleurs, lui qui n'aimait pas la distraction de certains.

-Je comprends que tu ne veuilles pas que ton vampire soit blesser, mais je pense qu'il serait fortement conseillé qu'il soit aux mieux de ses capacités pour pouvoir te protéger comme il l'a fait à cette fête. Sinon tu pourrais te faire, tuer et emmener Chase avec toi. Hors tes pas le seul à tenir à lui, tu vois, c'est quand même mon frangin dans l'histoire. Casse pied sur les bords, je le conçoit, mais bon faut bien faire avec et puis... Un Chase qui n'est pas casse pied ce n'est pas Chase non ?

J'avais croisé les bras en souriant grandement à Yuki en attendant une trentaine de secondes.

-Ho et puis ne t'en fais pas, il ne m'intéresse pas le moins du monde, je te le laisse ce petit vampire ! Je préfère largement vous regarder vous disputer, c'est bien plus amusant pour moi qui connais bien Chase !

Mon regard se porta sur Chase alors que je ne cessais pas de sourire.

-J'ai hâte de voir à quel point tu as progressé vieux ! Que dirais-tu de demain soir ? C'est le seul moment de la semaine où j'aurais une heure de libre. Comme d'hab à l'académie des Rule out ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Passer du coq à l'âne en passant par l'oeuf et la poule   

Revenir en haut Aller en bas
 
Passer du coq à l'âne en passant par l'oeuf et la poule
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Peut-on se passer de la farine de blé ?
» 11 Choses à faire pour passer le temps chez WalMart !!
» Fashion Week... Où comment passer du bon temps...
» Il suffit de passer le pont...
» Passer les Crédits

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gène-V :: Habitations :: Appartements :: Eleanor Conteria & Senbi Aneksi-