NC-18
 
AccueilCalendrierPublicationsFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Le forum est en pause indéterminé pour un remaniement en vue d'une V3. Inscriptions fermées, partenariats ouverts.

[Event] Trick or Treat - Happy Halloween

 :: Habitations :: Maisons :: Julian Conteria Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Sam 31 Oct - 19:31
Et oui, vous avez reçu une invitation à la fête d'Halloween organisée - de force - par Julian Conteria et vous avez décidez d'y répondre présent. Toute la famille vous en remercie grandement et vous verrez à quel point une fois que notre Event sera terminé, ce sera l'objet d'une annonce incroyable MAIS... je n'en dirai pas plus et je me contenterai de vous donner les dernières instructions relative à notre Event.


    ♦ Premièrement, tâchez de respecter le minimum de lignes (hors dialogue) demandée pour tout rp sur le forum, soit un minimum de 10 lignes.

    ♦ Deuxièmement, vous bénéficiez de 48 heures pour répondre. Ainsi donc si votre prédécesseur à répondu un lundi, il vous faudra répondre avant jeudi sans quoi vous passez votre tour et ce sera au suivant.

    ♦ Et enfin, troisièmement, et ce n'est pas vraiment une instruction mais plus un souhait, SURTOUT AMUSEZ-VOUS !


PS : N'oubliez pas notre jeu qui se déroule en parallèle, La chasse aux bonbons .


❀ Trick or Treat ❀



Deux semaines que je préparais tout dans l'ombre, j'avais "emprunter" le carnet d'adresse personnel de mon père et coup de bol ou réelle faute d'inattention de sa part, il ne s'en rendit pas compte du tout... Bien sûr on pouvait compter sur moi pour profiter de cette aubaine et cela me permis de prendre tout mon temps pour lancer les invitations. Je savais qu'il me faudrait bien entendu subir les foudres de mon père un jour ou l'autre pour ce que j'avais décidé de faire mais avec un peu de chance, peut-être s'amuserait-il assez pour oublier que je lui avais forcé la main en plus de lui avoir jouer un mauvais tour. En cette période de l'année, c'était même à prévoir, je n'avais jamais raté un seul Halloween, je n'allais certainement pas commencer maintenant.

Une fois que tout avait été prêt, les invitations lancées, d'abord par téléphones puis par courrier, les commandes du traiteurs passées ainsi que chez le caviste, il ne me restait plus qu'une chose à faire... Annoncer qu'il organisait une petite fête d'Halloween chez lui, dans sa propre maison et qu'il allait donc recevoir pas mal de monde principalement constitué de la famille proche mais aussi de quelques amis qui viendraient sans aucun doute accompagnés...
j'étais arrivée donc comme une fleur dans les bureaux de l'agence Bloody Art et ne laissant pas le temps à Joshua de prévenir son patron avant de pénétrer dans le bureau de mon père où après lui avoir dit bonjour avec un sourire à rendre jalouse la représentante d'une marque de dentifrice, je lui annonçais la nouvelle comme si c'était un évènement tout à fait normal.
Heureusement, je n'étais pas bête, je ne lui laissais pas le temps de répliquer, je l'avais embrasser et j'étais partie aussi rapidement que j'étais entrée...
Après tout, il n'aurait rien d'autre à faire qu'à jouer son rôle d'hôte puisque j'avais passé mon temps à préparer tout le reste. Et comme j'avais toujours la clé de la maison qui m'avait vu grandir jusqu'à ce que je prenne mon envol, je n'avais plus qu'à me rendre sur place pour commencer à faire un peu de place... J'étais bien décidée à laisser la déco à mon cher père, histoire qu'il mette un peu la main à la pâte. Ce gros ours, il fallait bien le sociabiliser et toutes les occasions sont bonnes, du moins en ce qui me concerne. Quand il arriva à la maison pour préparer toute la déco que je lui avais laissée, je crois qu'il m'aurait bien étranglée... Quand tout fut prêt, il ne restait plus qu'à attendre nos invités et j'en profitais pour tenter de détendre mon vampire de père...

♦ Allez, fait pas la tête... Tu devais bien te douter que je ferais quelque chose, non ? Et puis on va être en famille et entre amis...

Je fus interrompue par le son percutant du heurtoir de la porte d'entrée... Nous avions notre premier invité qui venait d'arriver...

Code de Frosty Blue de Never Utopia
Trésor Paternel
avatar
Trésor Paternel

Messages : 22
Voir le profil de l'utilisateur


Revenir en haut Aller en bas
Dim 1 Nov - 16:36
Les jours passent et se ressemblent terriblement, au point que je ne fis plus attention au calendrier. Avec la masse de travail que j'ai pour les fêtes de fin d'année, je ne distingue plus le lundi du mardi. Je rentre chez moi, qu'en de rare occasion pour une douche rapide et me changer.

Je n'ai rien vu venir, tellement absorbé par le travail, je n'ai pas senti le danger se profiler à l'horizon. Je n'ai pas fait attention aux signes avant-coureurs, tels que l'odeur plus présente d'Ely à la maison, ou son manque de visite. Comme si elle prévoyait quelque chose en douce, cela m'a vaguement effleuré l'esprit avant que l'appel de mon lit ne se fasse trop pressant, même pour moi.

Voilà pourquoi, je n'aurai pas dû être surpris quand Eleanor fis éruption dans mon bureau un après-midi alors que je travaillais sur un calendrier pour les fêtes, mais avec les employés de Bloody Art. Dans toute sa splendeur et son insolence, ma fille virevolta par la porte, avec Joshua derrière elle, un peu paniqué, m'indiquant qu'elle avait encore fit qu'à sa tête.

Si je n'étais pas aussi bien élevé, je pense que ma mâchoire serait en train de dire bonjour à mes chevilles, choqué par la nouvelle. Moi ? Hôte d'une fête d'halloween. C'est tellement risible que je ne sais pas si je dois rire de la sournoiserie de ma fille, ou en colère qu'elle m'ait porté volontaire pour une chose débile qu'un barbecue dans MA maison. Puis, une fois la bombe larguée et un bisou sur la joue, la re voilà partie comme elle est venue, telle un coup de vent.

Je suis resté comme deux ronds de flan bien 5 min après son départ. Puis, l'information a finalement fait son chemin jusqu'à mon cerveau. Le "QUOI ?!!!" que j'ai lâché a du û'entendre dans tout l'immeuble.

Brusquement, j'ai quitté mon bureau fonçant jusqu'aux ascenseurs tout en lançant à Joshua "Je prend mon après-midi !".

Une fois à la maison, je vis ma fille m'attendant avec un carton marqué "Halloween" au marqueur noir dessus, m'indiquant que c'était des décorations pour la soirée. Bien sûr, ce fut à moi de m'occuper de cela. Je fus tenté de me servir de son corps comme décoration. C'est avec diligence et en bougonnent que je m'attelai à ma tâche, que je fis bien, pour éviter d'essuyer la colère de ma descendance.

Puis, j'allai me préparer, faisant un effort, fouillant dans mon armoire pour trouver ce dont j'avais besoin. Au moment où je descendais, les premiers invités se firent entendre. Cela me fit faire une pause dans ma descente, qui avait-elle invité au fait ? J'ai oublié de le lui demander. De toute façon, bien que je boude, je sais que je vais m'amuser. Quand elle ouvrit la porte, elle laissa passer Rhydian et sa calice.

Je m'avance pour les saluer tranquillement.

"- Bienvenue à la maison de l'horreur et de l'insolence. Quand les enfants deviennent les tortionnaires de leurs parents."

Je dis cela en fixant du coin de l'oeil Eleanor, lui signifiant que je disais cela pour elle.
Fonda aux dents longues
avatar
Fonda aux dents longues

Messages : 203
Voir le profil de l'utilisateur http://gene-v.forumactif.fr
Revenir en haut Aller en bas
Lun 2 Nov - 11:56





Trick or Treat[EVENT]



Je me demandais encore pourquoi j'avais accepté cette invitation... Il fallut que je fasse un effort pour me rappeler qu'Aëlys avait été plus que ravie, voire même carrément excitée, à l'idée de participer à cette fête d'Halloween. Dernièrement, je parvenais à oublier facilement ce qui ne me plaisait pas ou ce qui me dérangeait, mon seul soucis, c'était quand ma compagne y glissait son adorable petit nez pour finalement me forcer la main sans que j'y trouve à redire. C'était exactement ce qui s'était passé avec cette histoire de fête d'Halloween. Au final, je m'étais fait avoir, comme à chaque fois pour la simple et bonne raison qu'il m'est impossible de refuser quoi que ce soit à ma femme... Le beau vampire que voilà, tien...

Pour couronner le tout, j'ignorais complètement ce qu'elle avait prévu comme déguisement, elle avait tenu à ce que ça reste secret et d'après ce que j'avais compris, elle avait besoin d'aide pour l'enfilé. Apparemment, Eleanor s'était portée volontaire pour l'aider à enfiler son costume une fois qu'on serait arrivé chez Julian. Tien, d'ailleurs en parlant de celui-là, j'étais presque certain qu'il n'était pour rien dans cette histoire de soirée festive, ce devait être un coup monté par Eleanor et puisqu'il la laissait, volontairement ou non, le mener par le bout du nez, elle avait dû s'en donner à coeur joie. Lui par contre, il devait sans doute se demander ce qu'il avait pu faire pour avoir à supporter cette soirée...
De mon côté, j'avais dû me faire violence et me résoudre à me trouver un déguisement... Cela dit, vu que j'ai une femme très simple, je ne me cassais pas trop la tête et décidais de simplement porter mes vêtements de service... Ma tenue de travail en tant que Rules Out avait le dont de faire fantasmer Aëlys alors pourquoi se compliquer la vie à chercher autre chose ?
J'avais donc enfilé le pantalon en cuir, mon débardeur et mon pull noir ainsi que la veste en cuir qui allait avec. Quand ce fut le moment d'y aller, malgré toute mes tentatives, je ne pus découvrir que cachait le sac que ma compagne baladait avec elle. Je savais qu'il s'agissait de son déguisement mais j'ignorais encore de quoi il avait l'air et priais secrètement pour qu'il ne soit pas trop révélateur...

Quand nous arrivâmes enfin chez Julian, son accueil me fit sourire, comme je l'avais pensé, Julian n'était réellement pas l'instigateur de cette fête et il n'était visiblement pas ravi d'avoir dû mettre la main à la pâte si on en croyait sa façon de les saluer...

♦ Merci, même si j'ai aussi l'impression de m'être fait avoir...

Je laissais passé Aëlys avant d'entrer à mon tour, serrant la main de Julian avant de faire la bise à Eleanor, l'instigatrice de toute cette comédie. Curieusement quand elle sauta presque sur ma compagne pour l'emmener dans la salle de bain, j'eus comme un mauvais pré-sentiment. Je me tournais à nouveau vers Julian...

♦ Pourquoi j'ai l'impression que je vais avoir envie d'étrangler ta fille ?

Bonne question à laquelle il n'eut pas le temps de répondre que quelqu'un se présentait déjà à la porte, frappant du heurtoir alors que je m'écartais pour laisser à Julian le soin de jouer son rôle d'hôte, me dirigeant dans le salon en me demandant ce que les deux femmes pouvaient bien avoir préparé pour le costume d'Aëlys...

© Jawilsia sur Never Utopia

Aëlys's willing slave
avatar
Aëlys's willing slave

Messages : 148
Voir le profil de l'utilisateur




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Mer 4 Nov - 1:42





 Trick or Treat - Happy Halloween   (EVENT)
- « NON, NON, ET NON ! »

Ma voix, en un cri strident et emplit de colère, résonnant dans les loges du Bloody Art. Je ne voulais pas y aller, et surtout pas dans cette tenue ! J'adorais les fêtes à la base mais Halloween... Je trouvais cela surfait du fait que nous étions nous-mêmes à l'origine de la plupart des contes d'horreur des petits humains. Pourquoi un vampire irait faire peur à d'autres vampires, connus ou inconnus d'ailleurs ? Et pourquoi dans un costume aussi ridicule ? Chase m'avait bien eu... Me faire venir pour ça en usant de duperies. Duperies dans lesquelles j'étais tombée sans prendre garde. Furibonde, je sortit des loges pour aller dire deux mots à ce magouilleur de malheur qui avait osé me faire mettre un truc pareil. Au départ je m'étais laissée faire, puis voyant le résultat, ça n'était tout bonnement pas possible. Attifée d'une robe blanche à froufrous agrémentée de rubans aussi roses que ma chevelure, le tout recouvert par une longue veste en toile verte avec une capuche. Une capuche avec d'immenses oreilles de lapin... Oui, un lapin !!! En quoi cela était-il effrayant pour cette stupide fête ? Et le pire, c'est qu'en plus de se vanter d'avoir bien choisi, il m'obligeait à me trimballer avec une peluche de lapin borgne, blanc.

- « Tu m'as prise pour quoi ? Une ventriloque ? Et je te signale que j'ai 25 ans, pas 5... »

Sauf qu'à cet instant précis je boudais et bougonnais comme une enfant de 5 ans à qui on avait refusé d'acheter un jouet, un bonbon ou un gâteau. Sans m'écouter, il m'entraîna rapidement vers la voiture pour se rendre chez le "grand-père" comme il disait. Au fur et à mesure de la route, je me renfrognait toujours plus, croisant les bras à en étrangler le lapin qui s'y trouvait comme s'il avait été vivant. Pourquoi avait-il répondu à ma place à cette invitation ? La seule chose qui m'avait néanmoins convaincue un peu de me montrer dans la société était ma "tante", Eleanor. Une humaine et sœur de mon tuteur. Elle me rappelait un peu ma mère et cette pensée me radoucit un peu. Au fond de moi, je savais bien que ce costume et cette peluche reflétait la petite fille que j'étais autrefois... Mon enfance heureuse a été gâchée par une adolescence cauchemardesque et ma nouvelle famille avait fait de son mieux pour s'occuper de moi. Je leur devais bien ça en fin de compte.

Je me dés-embrunis peu à peu, et m'accoudant contre la vitre passager, je regardais défiler les immenses buildings de Manhattan jusqu'à ce qu'on débouche sur un quartier un peu plus résidentiel. Plein de p'tites maisons, et des grandes, toutes alignées parfaitement comme les haies et les pelouses bien tondues. Trop de perfection... La voiture s'engagea dans une allée gravillonneuse et quand le véhicule s'arrêta enfin, je sortais lentement de la voiture. Brrrr, on commençait à se les cailler. Quelle idée de me faire porter une petite... Non, j'en avais l'habitude même si celle-ci était plus longue et que je ne portais pas de fins collants pour me tenir chaud. Serrant mon lapin borgne, je respira un bon coup, jetant un regard à Chase et Yuki, m'encourageant à toquer. Je leur tirait la langue puis parcourant la distance qu'il restait entre moi et la porte, je toqua d'un geste assuré.

Je replaça mon lapin sur ma main prête à jouer le jeu. La porte s'ouvrit alors sur... mon grand-père et patron. Partant de ce constat, quelle devait-être mon attitude tant dans le privé que dans le professionnel ? Prenant une voix d'outre-tombe, j’agitai de ma main ma peluche à la fois mignonne et creepy.

- « Un bonbon ou un sort, sinon l'hospitalité ou ton âme... » Puis me radoucissant, je croisa les doigts dans mon dos à l'intention de Chase et mis les pieds dans le plat... « Bonsoir... Grand-père. »

Sourire très gêné, attendant la réaction du-dit "grand-père". J'avais honte, mais honte et finit par regarder mes belles bottes vertes à pompons et lacets décoratifs... Et la "queue" qui pendouillait entre mes jambes... Parce que oui, j'avais un énoooooorme pompon blanc avec une petite rosette rose au bout d'un filin vert comme la veste.

Morgan O. Bloomkvist ∆ RadioEuphoria for Prism

Beauty of Bipolar Heart of Ice
avatar
Beauty of Bipolar Heart of Ice

Messages : 42
Voir le profil de l'utilisateur http://jawelynn.tumblr.com/
Revenir en haut Aller en bas
Mer 4 Nov - 11:42


Trick or Treat





Impossible de passer à côté d'une telle chance... Pour une fois, Lenor avait eut une idée de génie. Non seulement elle visait on objectif de sortir un peu Julian de son train train quotidien, cloitré dans son bureau avec un minimum de contact avec les autres mais en plus elle m'offrait l'opportunité d'en faire de même pour Alegra. Elle avait beau avoir été placée à ma charge depuis quelques années à présent, j'en étais venu à la considérer tout d'abord comme une seconde petite soeur mais plus le temps passait et plus je commençais à me rendre compte que je développais les même velléités que Julian à l'égard d'Eleanor... Je ne pourrai jamais donner d'enfants à Yuki et quelque part en route, depuis que qu'il avait débarqué ma façon de considérer Alegra avait changé... Elle devenait un peu plus l'enfant qu'on aurait jamais et la seule qu'on aurait... C'est dans cet état d'esprit que j'avais décidé d'accepter l'invitation de Lenor et de lui préciser que je m'occupais de ma protégée...
Le jour même, je m'étais précipité dans une boutique... Plusieurs en fait mais au final, après plusieurs hésitations sur ce que j'allais lui choisir comme costume, je finis par me décider sur quelque chose pour lequel je savais qu'elle allait vouloir m'étriper mais derrière mon choix, il y avait une bonne raison. Depuis des années, Eleanore agissait régulièrement comme une enfant, disant elle-même qu'elle voulait rattraper le temps où elle n'avait pas pu en être une et que cela lui faisait du bien. Bien entendu, c'était au détriment de tout le monde, Julian le premier, la soirée en était une autre des nombreuses preuves alors si redevenir une enfant pouvait lui faire du bien, il n'y avait pas de raison pour que ce ne soit pas aussi le cas pour Alegra. Pour au moins une soirée, je voulais la voir insouciante et heureuse sans qu'elle ressente le besoin de se cacher derrière sa carapace.

De fait, quand elle avait protesté quand à son costume une fois qu'elle eut vu le résultat, je ne lui avait pas laisser le temps de se changer pour la trainer jusqu'à la voiture. De toute façon, il fallait que je passe par l'appartement pour prendre Yuki au passage. Alegra était à croquer dans son costume de lapin alors que moi, je m'étais ingénié à plaquer mes cheveux sur mon crâne, à me tartiné le visage et les mains de blanc et de noir avant d'enfiler un costume noir à rayures blanches histoire de ressembler à "Jack Skellington", mon personnage préféré quand je n'étais encore qu'un petit garçon qui passait la soirée d'Halloween avec sa mère à regarder en boucle "L'étrange Noël de Monsieur Jack".

Durant le trajet, je jetais régulièrement un coup d'oeil à Alegra... Son visage bougon avait peu à peu cédé la place à un très discret sourire dont j'étais quasiment sûr qu'elle ne s'en rendait même pas compte. Rassurer, je reportais mon attention sur Yuki à qui je pris la main tant qu'on roulait à vitesse constante. Je la lui serrais doucement, déclaration muette de mes sentiments à son égard. Il m'avait déjà fait remarqué que j'avais tendance à me montrer plus affectueux quand je me sentais bien... Je n'avais pas compris ce qu'il avait voulu dire à ce moment là mais maintenant, je commençais à me dire que peut-être il n'avait pas tord. C'est pas tous les jours qu'Alegra nous accompagne, ma soeur, ma fille, ajoutons à cela l'amour de ma très longue vie et j'aurais eu du mal à ne pas me sentir comblé... Je ne pus faire autrement que garder le sourire jusqu'à ce qu'on arrive à destination.

Voir Alegra nous tirer la langue avant de frapper à la porte pendant que je retenais Yuki un peu en retrait. Certes, elle n'avait plus l'âge de jouer les chasseuses de bonbons mais pourquoi se priver de ce moment alors qu'elle avait fini par accepter silencieusement de jouer le jeu... Je passais un bras autour des épaules et de la taille de Yuki pour le retenir autant que pour pouvoir me cacher derrière quand Alegra fit sa déclaration qui... Ô Dieu tout puissant ! Ca valait largement tous les risques de me faire étriper que j'avais pris en lui choisissant son costume ! Prenant garde à ne pas salir le costume de Yuki, je me cachais le visage derrière son épaule, j'étais complètement hilare. D'accord, j'appelais souvent Julian "le vieux" ou "le grand-père" quand on était en privé et loin de ses oreilles mais qu'Alegra l'appelle de cette façon... Impossible de résister, cette fille était une perle et c'est presque en m'étranglant de rire que je saluais celui qui était mon père depuis près de 30 ans...

► Salut 'Pa... Comment tu trouves le costume de ta petite fille ?

Ben oui, je pouvais pas faire autrement qu'en rajouter une couche. Déjà que je ne l'appelais jamais "Papa" ou peu importe le diminutif qu'y s'y rapporte mais alors en plus qualifier Alegra comme étant sa petite fille... Je regrettais presque qu'Eleanor ne soit pas arrivée pour assister à ça. Cela dit, si elle n'y assistait pas, quelqu'un derrière nous pu le faire puisqu'un commentaire fut lancé...









Snow soul
avatar
Snow soul

Messages : 160
Voir le profil de l'utilisateur


Revenir en haut Aller en bas
Sam 7 Nov - 12:29

ft. ...

ft. ...

「 Event 」
Pourquoi avait-il fallut que Maddie accepte cette invitation ?! Je n'avais aucunement envie d'être là mais puisqu'elle était venue, je ne pouvais faire autrement que de l'accompagner. Je n'ai rien contre cette ville, elle est aussi bruyante que Baltimore bien que plus grande. Non ce qui me dérangeait, c'était surtout le fait qu'on allait se retrouver entourer de monde, pour la plupart inconnu et donc potentiellement dangereux. Elle a beau me dire que je suis trop méfiant et qu'on ne sera qu'entre amis, j'ai du mal à le croire et puis, des amis en question, il n'y en avait pas tant que ça. Julian et Chase, rien que ça... Les autres, je ne les connaissais pas, pas même la jeune femme qui avait appelé ma mère pour l'inviter alors même qu'elle portait le même nom que Julian.

Donc, pour bien marqué mon mécontentement ainsi, et surtout, pour pouvoir être prêt à intervenir sans être encombrer par un quelconque déguisement en cas de problème, j'avais donc décider de me pointer en civil, c'est à dire sans porter le moindre costume ni grimage. Je m'étais contenté d'un jeans, naturellement délavé à cause de nombreux lavage, mon seul effort vestimentaire consistait à porter une chemise blanche sous ma vieille veste en jeans quasiment élimée. Bref, une tenue plutôt décontractée... Maddie est peut-être capable de se défendre mais à choisir, je préférais qu'elle n'ai pas à le faire. Ca fait des années que mon rôle est de la protéger, même en territoire soit disant ami, je n'allais renoncer à mon rôle de si tôt. Du coup, j'étais parti en avance, histoire de m'assurer qu'il n'y aurait pas de problème. Je ne pu même pas me retenir de lever les yeux au ciel en reconnaissant Chase déguiser en une espèce de balle de base ball un peu macabre à en juger par son maquillage et vêtu d'un costume trois pièces rayé à la mode des gangsters du siècle dernier... Les deux autres qui l'accompagnaient, je ne les connaissais pas... Je reconnu également Julian quand il vint ouvrir la porte pour se voir ramasser du "grand-père" qui avait l'air de lui provoquer une apoplexie par une jeune femme qui avait manifestement un soucis de maturité ou alors qui devait encore aimer les dessins animés... Tout comme moi, Julian ne semblait pas partager le goût du déguisement, à moins qu'il ne décide de se déguiser plus tard une fois que tous ses invités seraient là ? Bref, puisque la porte était ouverte autant signaler ma présence...

Je croyais que je serais le seul non déguisé mais je constate que non, ça me rassure...

Je saluais tout le monde d'un simple signe de tête, mais restais sur mes gardes. C'est pas parce que c'était des connaissances de Julian et Chase que forcément, ils ne risquaient pas de se retourner contre Maddie ou moi. je m'avançais donc, les mains dans les poches...
Admin Tyrannique
avatar
Admin Tyrannique

Messages : 19
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Sam 7 Nov - 21:19
« Un bonbon ou un sort ? »


[Event] Trick or Treat - Happy Halloween
Aujourd’hui était un jour particulier ou du moins, c'était cette nuit qui était spéciale. Lorsque Richard Jenkins avait reçu une invitation pour une soirée Halloween, il avait bien dû lire trois fois le carton pour être certain qu’il lui était adressé. À vrai dire, il était persuadé qu’elle avait atterri dans sa boîte aux lettres par erreur, car, à défaut de n’avoir aucun lien avec la personne qui organisait cette soirée, il s’agissait surtout d’un homme pour qui notre vampire n’avait aucune sympathie. Le monde dans lequel les deux vivaient était totalement opposé. Alors si ça n’était pas une erreur, il ne pouvait s’agir que d’un piège.

C’est pour cela que Richard avait mis des jours à se décider, devait-il se rendre à cette soirée ou pas ? Quelqu’un comme lui dans ce genre d’endroit, il fallait être idiot pour hésiter ! N’importe quelle personne qui recevrait une invitation à dîner de la part de son ennemi juré déchirerait aussitôt l’invitation tant l’arnaque était visible. Mais Richard lui, n’était pas n’importe qui.
Après tout, si lui ne portait pas les anciens dans son cœur, rien ne prouvait qu’il était activement recherché par ceux-ci. Suite à la mort de Aidan il s’était fait encore plus discret qu’il ne l’était auparavant et cette facette qu’il avait créée au fil des années avait pour mérite de ne susciter presqu’aucune méfiance de la part d’autrui.

Peu importe ce que cela engendrait de se rendre à cet endroit, simple nuit d’amusement ou moment plus dangereux. Il n’était pas le genre de personne à se terrer. Au contraire, Richard voyait du positif dans tout ce qui se présentait à lui et particulièrement dans cette situation qui plaisait grandement à son « lui » calculateur. Cela nécessitait tout de même un effort considérable de sa part, lui qui détestait Halloween. Un gala pour une tout autre raison serait passé comme une lettre à la poste, mais Halloween…cette fête idiote durant laquelle des ignares se déguisaient à foison en vampires. Car c’était bien là ce qui dérangeait Richard dans les déguisements : le vampire. Avec sa longue cape au col remonté, ses canines qui se voient à mille mètres…Tout ce qui n’était en rien représentatif de ce qu’il était. Sans cela, le ténébreux trouvait en soi le fait de se déguiser très amusant. Jouer le rôle d’un autre…c’est tellement dans ses cordes.

Bien évidemment, il aurait pu s’y rendre sans déguisement, ne pas jouer le jeu. Mais il avait opté pour quelque chose de simple, un personnage qui lui plaisait, qui lui parlait : Joker (de Batman). Rien de mieux qu’un méchant pour Richard.
Evidemment, il avait choisi de mettre une perruque, il n’était pas question de rendre verdâtre sa magnifique chevelure. Le maquillage avait été fait par une connaissance à lui et en se regardant dans le miroir il s’était trouvé bien plus charismatique que le vrai. Il était maintenant prêt à rentrer en scène.

Une fois sur place il suivit les quelques personnes qui entraient. Un rapide coup d’œil confirma ce qu’il savait déjà, il ne connaissait strictement personne ici…du moins, pas personnellement. Une fois devant son hôte, Richard jugea bon de se présenter.

« Bonsoir, je ne pense pas que nous nous soyons déjà rencontré. Richard Jenkins, j’ai reçu une invitation. Il aurait été impoli de ma part de ne pas l’honorer. »

Fiche par Sánsa ; sur Never-Utopia
Broken
avatar
Broken

Messages : 31
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Lun 9 Nov - 23:13


Aëlys & Tous

une soirée pleins de bonbons

Mon coeur avait sauter de joie quand je put lire la lettre d'invitation il y a de cela une semaine. Une fête ! J'adore les fêtes ! Surtout dans celle où il faut se déguiser ! Le truc... C'est que je n'avais pas vraiment de déguisement à ma taille... Aussi, j'avais appeler El car j'avais entendu dire qu'elle pourrais m'aider. Et quelle aide ! En effet le jour suivant elle était arrivée en pleine après midi et la tenue qu'elle m'avait montrée...Ouah! Ryry devait dormir profondément, car sinon il serait accourue fissa pour voir ce qui provoquait autant de gêne et d'émerveillement à la fois. Mon choix, il était fait ! Il me fallait absolument cette tenue aussi, je fus ravie et aussi encore plus gêner quand Eléonore m'en fit cadeau, c'était... Ho sur le coup, je l'avais serré énergiquement dans mes bras avec les larmes aux yeux ! Malgré mon état de femme enceinte avancé, cette tenue m'allait parfaitement ! Je m'y sentais bien dedans ! En plus comble du bonheur le soir d'halloween, j'avais enfin pu voir la tenue de mon homme qui faisait chavirer mon petit cœur... Il était trop beau ! Trop ténébreux dans cette tenue... Trop, ce que j'aime quoi ! Mais hors de question que je ne lui divulgue ma tenue. Je l'avais choisi exprès, car elle m'avait dit qu'elle ferait assurément plaisir à MON vampire. Et puis aussi, je l'avoue... J'avais envie d'essayer de le séduire, mais bon... Je ne suis pas très doué en la matière pour séduire moi... Mais heureusement pour moi El fut venue à ma rescousse à peine, nous étions arrivés qu'elle me prit par le bras et m'emmena dans la salle de bains. Le temps que je sorte les escarpins de mon sac plus la robe et que j'enfile tout ça délicatement avec l'aide de mon amie, il nous fallut au moins 20 minutes dernières retouchent : la rose située au dessus de ma poitrine gauche et le serre-tête lui même certis d'une rose avec des perles.

Mais autant dire qu'en sortant de la salle de bains autant le dire que j'étais anxieuse. Comment Rhydian allait-il me trouver dans cette tenue ? Aussi, j'avais avancé plus lentement que El et je m'étais positionée derrière elle, mon soulagement fut très grand en constatant que Rhydian me tournais le dos pour faire face à... Un joker, qui me disait vaguement quelque chose. À chase en Jack Skellington et... Un lapinou! Bien que j'éprouvais de la gêne pour marcher avec les talons et la traîne de ma robe, il ne me fallut que peu de temps pour me mettre en face d'Alegra de joindre ses mains aux miennes en la regardant avec une lueur enthousiaste dans les yeux.

-Tu es trop mignonne Alegra! J'adore ton costume !
Rhydian's Heart
avatar
Rhydian's Heart

Messages : 178
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Mer 11 Nov - 11:31




[Event] Trick or Treat



Happy Halloween


D'accord, on est à Halloween mais qui a dit qu'il fallait absolument se déguiser de manière absurdement effrayante ? Pas moi et de toute façon, je n'aime pas faire comme tout le monde, très peu pour moi les costumes à la Dracula, loup-garou dégoulinant de bave, les clowns sinistres, etc. Non, j'étais d'humeur fantasque et donc je me suis arrangé pour me dégoter un costume de pirate, la seule chose dont il était hors de question, c'était que je porte le jabot en plus d'une chemise fermée jusqu'au cou... Le jabot était donc rester dans la housse du costume et j'étais bien décidé à laisser ma chemise entre ouverte au moins jusqu'à la moitié de mon torse. Hey ! C'est qu'il y a une dame que je compte bien séduire alors autant mettre toutes les chances de mon côté... Enfin, c'est ce que j'aurais aimé dire mais avec Senbi, je ne savais jamais vraiment à quoi m'en tenir. Elle pouvait me provoquer de toutes les façons possibles et imaginables et la minute suivante m'envoyer sur les roses, même si c'était fait mine de rien... Ca ne m'empêchait de lui tourner autour...

Ce soir, j'étais invité dans un lieu où je n'aurais franchement jamais cru mettre les pieds même si c'était Eleanor qui m'avait invité, je savais que j'allais me retrouver dans la tanière du loup et pour le coup, j'avais vraiment l'impression d'être l'agneau sacrificiel... Heureusement que Senbi serait là pour sauver mes fesses, ou du moins je supposais qu'elle le ferait. Pour l'occasion, j'avais emprunté une voiture à un collègue de l'orchestre. C'était pas parce que je ne me déplaçais qu'à pied que ça ne voulait pas dire que je n'avais pas mon permis de conduire... Bon, d'accord, je ne l'ai pas mais je sais conduire et n'étant pas bête, je fais juste en sorte de ne pas me faire arrêter quand il m'arrive de conduire. Et puisqu'Eleanor serait déjà sur place pour accueillir les invités avec son paternel, j'avais proposé de passer chercher Senbi. D'habitude, c'est elle qui passe me chercher ou qui me balade mais pour une fois, je voulais qu'elle n'ait rien d'autre à faire que profiter de la soirée.

J'avais donc jeté ma veste de pirate sur le siège arrière et m'étais rendu jusqu'à l'appartement que ma cavalière partageait avec l'instigatrice de cette soirée. Je m'étais contenté de sonner à l'interphone pour la prévenir que j'étais là et l'attendis devant la porte...

► Nom de Dieu... !

Ce fut la seule et première chose qui me vint à l'esprit quand je la vis arrivé dans sa robe de chauve-souris ridiculement courte... Absolument délicieuse mais ridiculement courte ! Était-on réellement obligé de nous rendre à la maison familiale des Conteria ?! Bon sang, j'allais devoir la surveiller de prêt. J'ignorais qui serait présent à cette fête et je ne voulais pas prendre le risque que quelqu'un d'autre s'intéresse à elle de trop près, surtout avec sa tenue... Je n'en dit toutefois rien et je tentais de rattraper mon premier commentaire en faisant un effort de courtoisie... Nom de dieu, je l'aurais bien ramener dans son appartement !

► Tu es... hm... absolument délicieuse, comme toujours...

Un peu trop même mais ce n'était pas le moment de faire une crise de jalousie anticipée surtout que d'un certain point de vue, je n'en avais pas le droit. Ce n'était pas parce qu'elle avait pris mon éducation en main que j'avais des droits sur elle même si je rêvais d'en avoir depuis pratiquement le début. Je la conduisis jusqu'à la voiture où, galant, je l'aidais à s'installer, veillant surtout à ce qu'aucun passant puisse s'imaginer qu'il y ait quelque chose à voir...
Une fois au volant, c'est en suivant ses indications que nous arrivions à bon port. Il y avait déjà du monde si je me fiais à l'attroupement devant la maison et je repérais une silhouette familière malgré son costume de joker... Là encore je tombais des nues ! Qu'est-ce qu'il venait foutre ici ?! J'avais du mal à lui accorder le bénéfice du doute après la façon dont ça s'était passé quand il avait tenté de me faire intégrer la caste la plus violente des Broken mais une autre part de moi se disait que si j'avais pu changer et apprendre à me civiliser, il n'y avait pas de raison pour qu'il ne puisse pas en faire de même. J'étais donc partagé sur le fait de révéler son identité mais il y avait aussi une part d'hésitation... Rien ne me prouvait que l'hôte de la soirée ne savait pas à qui il avait affaire mais ça m'aurait étonner tout de même qu'il mette sa famille en danger... C'est donc un brin tendu tant par le fait de me présenter devant Julian Conteria et la présence de Richard Jenkins que j'amenais Senbi pour rejoindre les invités... Si j'en connaissais la plupart, d'autres me paraissaient inconnu, telle cette demoiselle déguisée en lapin par exemple et... C'était quoi, ça ?... Un autre homme, méchamment bardé de cicatrices et avec une drôle d'odeur, se tenait là, sans déguisement, visiblement aussi ronchon que notre hôte...




© Jawilsia sur Never Utopia


Broken repenti
avatar
Broken repenti

Messages : 25
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Lun 16 Nov - 11:29


Annonce surprise


Feat le Staff de Gène-V au complet


Pour votre plus grand plaisir...

Le staff et moi-même avons le plaisir de vous annoncer que nous sommes en pleine préparation d'une seconde version du forum. Il y aura pas mal de nouveautés en plus d'un tout nouveau thème et d'un contexte adapté sans pour autant dénaturer celui que vous connaissez déjà, après tout, le but n'est pas de recommencer depuis le début mais bien d'avancer et d'évoluer. Aussi vous apprendrez que de nouveaux groupes verrons le jours, de nouvelles créatures, de nouveaux personnages, une nouvelle classification des rang et bien entendu quelques nouveaux prédéfinis en prime. Sachez que le nouveau design est déjà prêt et là encore il y aura quelques nouveautés, notamment un indice météo qui pourrait vous servir pour vos rp ainsi qu'une Shoutbox histoire de répandre quelques rumeurs bien sentie.

Cette seconde version de Gène-V verra le jour d'ici la fin de l'année, c'est en quelque sorte notre cadeau de Noël / Nouvel An. Je ne vous en dis pas plus pour ne pas trop en dire et en espérant que vous ferez un bon accueil à cette nouvelle et future version, le staff et moi-même vous remercions pour votre participation et sur les nombreuses idées que vous nous inspirez.

A très vite pour d'autres aventures, votre staff adoré.


PS : L'event est prolongé jusqu'à la fin du mois.

Snow soul
avatar
Snow soul

Messages : 160
Voir le profil de l'utilisateur


Revenir en haut Aller en bas
Lun 23 Nov - 11:33
[Event] Trick or Treat


Je me demandais encore pourquoi j'avais reçu cette invitation. N'était-ce déjà pas assez que je me retrouve avec un vampire comme collègue sur le dos ? Fallait-il en plus que je participe à cette mascarade sous prétexte que j'étais au courant de leur existence ? Ne pouvait-on donc pas me laisser tranquille ? Il fallait croire que non puisque je me retrouvais avec ce carton d'invitation pour une fête idiote donnée par l'un de leur fichu Ancien. J'avais juré le secret mais visiblement, on ne me faisait pas confiance, du moins, c'était ainsi que j'interprétais cette invitation. J'allais sans doute me retrouver avec toute une bande de suceur de sang et avec un peu de malchance, j'allais probablement servir de repas.
D'accord, j'exagère un peu puisque mon coéquipier m'avait déjà expliqué tout ce qu'il y avait à savoir sur ceux de sa race, mais tout de même, il n'y a rien de rassurant à savoir qu'on va se retrouver dans un nid de frelon quand on n'aime pas particulièrement ces bêtes là.
Cela dit, je n'aime pas grand monde, les relations humaines ne sont pas mon fort et d'ordinaire on me le rend bien. Je n'arrive d'ailleurs toujours pas à comprendre comment Derek me supporte alors que je fais tout pour qu'il me lâche la grappe en me montrant le moins coopératif possible. S'il avait été humain, j'aurais sans doute pensé qu'il devait être le type le plus patient et le plus enthousiaste qui soit mais peut-on dire la même chose quand il s'agit d'un vampire ?

En plus faire une fête la nuit d'Halloween... C'était le genre de nuit où l'on voyait la criminalité monter en flèche et je ne parle pas des petites infractions comme le vol de bonbons dans un supermarché ou d'oeufs éclatés sur les façades des maisons, non, je parlais de réels crimes comme un bon vieux meurtre un peu gore ou ayant une mise en scène complètement macabre... J'aurais dû savoir que j'avais fait une bêtise en acceptant de prendre quelques jours de congé, ça m'aurait assuré une excellente excuse pour ne pas me présenter à cette fichue soirée. J'espère qu'ils ne comptent pas me voir débarquer déguisé en  épouvantail parce que je n'avais aucune envie de jouer le jeu.

Je soupirais encore en regardant une fois de plus le carton... Pourquoi ce genre de chose devait-il m'arriver ?!
Me décollant de mon fauteuil, je me levais et allais sous la douche. C'est pas parce qu'on a pas envie d'aller quelque part qu'il faut se négliger et puis de toute façon, je ne le supporterais pas non plus. J'en ressortis vingt minutes plus tard pour filer dans ma chambre et en sortir... Hm... Qu'allais-je bien pouvoir mettre ? Au hasard, j'attrapais un jeans bleu et une chemise noire, oui, ça fera l'affaire. Une fois habillé et sans plus d'enthousiasme, j'attrapais mes clés et pris le chemin pour rejoindre l'adresse indiquée.

J'étais encore à quelques mètres que je remarquais l'attroupement qu'il y avait devant la maison, comme je le craignais, il y aurait du monde et une fois de plus un soupire m'échappa. Ne pouvais-je vraiment pas faire demi tour ? Trop tard, quelqu'un me vit et du coup, il ne m'était plus possible de faire comme si j'avais oublié cette invitation idiote. J'enfonçais mes mains dans mes poches comme je sortais de la voiture une fois celle-ci garée et faisant comme tout le monde, je rejoignis le troupeau mais il n'était pas question de faire dans les mondanités, je me contentais d'un bref signe de tête pour saluer chacun alors qu'ils étaient de parfait inconnu à l'exception de l'hôte de la soirée et je me glissais à l'intérieur pour aller me planter dans un coin en espérant qu'on m'oublierait.

Pas de bol, là aussi, je n'étais pas seul, quelqu'un était déjà à l'intérieur. Encore une salutation silencieuse sans même prendre la peine de me présenter et je m'installais à distance dans un coin, tâchant de me faire oublié, rêvassant d'ennui. J'en étais presque à prier pour qu'il se passe quelque chose d'assez grave pour que le bureau m'appelle et écourte mes congés...

Code par ZokuPengin sur Epicode
Hidden Nature
avatar
Hidden Nature

Messages : 7
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 26 Nov - 21:44
BIP BIP BIP

C’est groggy qu’elle éteignit son téléphone, ne faisant pas attention à l’heure qu’il était. Selon elle, il devait être au milieu de la matinée, après tout, elle s’était couchée en même temps que le soleil se levait. Avant de se coucher, la lumière se fit dans son esprit, elle avait enfin trouvé l’inspiration qui lui faisait défaut depuis un moment. Ce qui était ennuyeux, surtout qu’elle avait promis une sculpture pour un cadeau d’anniversaire, commandé par un homme riche, qui voulait l’offrir à sa femme. Elle avait ses consignes, plus d’un mètre de haut, et que cela soit fantaisiste, car la dame aimait les fées et autres créatures du même genre. C’est en faisant tomber sa pomme qu’elle eut l’idée d’une nymphe maladroite, panier à la main et des pommes éparpillées sur le sol. L’esquisse lui avait pris deux heures, puis, elle avait réveillé son fournisseur de glaise pour qu’il lui livre dans deux jours un bloc de 150 cm sur 200 cm. Puis, le reste de la nuit, elle l’avait passé à faire des essais en miniature.

Elle se leva difficilement de son lit, remarquant distraitement le côté vide et froid d’Ely, c’est en haussant des épaules, qu’elle se traîna vers la cuisine. Simplement vêtu d’un t-shirt appartenant à Leonard, qui avait atterrit par on ne sait quel miracle dans sa garde-robe, et d’un boxer.

Après un détour par la salle de bain, elle arriva en terre promise, la cuisine et son nectar des Dieux, ou plus communément appelé caféine. Elle porta son attention que sur son bol, et non autour d’elle, loupant par la même occasion le post-it rose fluo, qui trônait sur la face du micro-onde. Qu’elle avait pourtant utilisé pour faire chauffer son carburant.

Dès qu’elle engloutit d’un trait son café, la réveillant d’un coup, elle se sentit plus alerte. En portant son bol à l’évier, qu’elle se rendit compte de la présence du petit mot, portant une note cryptique, la laissant perplexe :

« Barbecue d’Halloween chez papa à 19h, déguise-toi. Ely »


En regardant le calendrier chiot qui décorait le frigo, Senbi vit qu’on était le 31 octobre, jour où les enfants montraient leur vrai visage tout en réclamant des bonbons. La métisse remercia Râ et les autres divinités qu’elle vit dans un immeuble avec un interphone qui empêche les petits monstres de venir frapper à la porte pour réclamer des friandises.
De ce qu’elle comprit du message, qui avait enfin atteint son cerveau, qu’elle comprit que sa sœur avait organisé une soirée à thème chez son père, père qui ne devait pas être au courant du complot qui se tramait contre lui.

Puis, elle regarda l’heure, pour voir combien de temps, il lui resta pour se préparer. Elle poussa un juron coloré quand l’horloge indiqua 13h45.

Elle prit contacte avec son stitch, se doutant que sa sœur l’avait également invité pour lui faire plaisir. Au téléphone, elle apprit qu’il allait venir la chercher à 18h30, après quelques banalités échangées, elle raccrocha pour s’habiller rapidement et se diriger vers le loueur de déguisement. Rien ne la tente, trop banal, jusqu’au moment où, à la fin d’un raille de vêtement, elle trouva son bonheur. Sans tarder, elle le loua après l’avoir essayé et faire baver le loueur. Toute heureuse de sa trouvaille, alla chercher des chaussures qui pourraient compléter sa tenue. Elle ne les trouva pas loin de chez elle.

Une fois sa chasse terminée, elle rentra pour se préparer. Bain, manucure, habillage, maquillage, coiffage. A peine, elle mit ses chaussures que l’interphone sonna. C’était son chauffeur d’une nuit qui l’attendait. Elle attrapa son sac, ne prit pas la peine de mettre un manteau, ferma à clef et descendit.

Elle bava sur lui, autant qu’il bava sur elle. Non mais qu’elle idée de ne pas boutonner tous ses boutons ? Il voulait se faire violer dans un coin, sous un lampadaire ? SI c’est ce qu’il souhaitait, elle veut bien lui rendre ce service. Néanmoins, elle était heureuse que sa tenue lui plaise. C’est vrai que sa tenue de chauve-souris ne laissait pas beaucoup de place à l’imagination, et que ses talons lui faisaient des jambes aussi longues et muscler que celle d’une antilope. Son commentaire, lui faisait hautement plaisir, flattant son égo féminin. Galamment, il lui ouvrit la portière, elle s’y engouffra en lui faisant la bise tout en soufflant un « bonsoir ».

Une fois installée, elle lui servit de GPS pour les guider jusqu’à la maison familiale des Conteria. Le voyage se fit dans un silence confortable, mais avec une tension sous-jacente, mais pas de gêne, plus sensuelle, voire sexuelle.

Ils se garèrent pas loin de la maison, et se dirigèrent vers la porte, où une petite foule se formait, un Joker trouvait. Elle ne fit pas attention à la raideur soudaine de son cavalier, le prit par le bras et se dirigea vers la maison, frappa et entra directement, lançant un « Bonsoir tout le monde » bien fort. Elle salua Julian qui était aux prises de sa fille et un peu secoué, par elle ne savait pas qu’elle raison. C’est timide, qu’elle présenta Leonard au patriarche et ancien, qu’elle savait de source sure, qu’il connaissait l’existence du broken repenti dans la vie de sa fille et de la sienne.

Dès que les présentations furent finies entre les deux hommes, elle se dirigea vers le jardin, notant distraitement la présence de personnes inconnues, comme les hommes-plantes qui prenaient racine dans les coins, un avec des cicatrices sur le visage et l’autre au visage androgyne et renfrogné.

Elle vit Ely, et lui sauta dessus.

« - Pourquoi j’ai l’impression que Julian n’est pas l’instigateur de cet invasion dans son jardin ? Et qui sont les hommes-plantes ? Le nouveau harem de ton père ou est-ce le service de sécurité ? »

Après tout, il fallait s’attendre à tout lors d’une soirée préparé par Eleanor, elle en avait fait les frais, quand elle lui avait donné carte blanche pour qu’elle prépare sa fête de ses fiançailles.

HRP:
 
Chat du Désert
avatar
Chat du Désert

Messages : 29
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Lun 30 Nov - 17:45
C'est la fin de l'event, malheureusement pour plusieurs raisons, nous sommes dans l'obligation de l'abandonner. Cela étant, et même si c'est dommage, ne pas avoir pu l'achever nous donne matière à réflexion sur ce que nous souhaitons réellement vous proposer dans les Event à venir afin que vous puissiez en profiter plus longuement et surtout pleinement.

Cependant, nous vous remercions d'avoir pris le temps de participer en espérant que vous ayez toutefois pu y prendre plaisir malgré tout.
Snow soul
avatar
Snow soul

Messages : 160
Voir le profil de l'utilisateur


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers :

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gène-V :: Habitations :: Maisons :: Julian Conteria-