NC-18
 

La première de beaucoup
 :: Once Upon a Time :: Dossiers d'Inscription :: Carte d'Identité :: Identités féminines validées

Madeleine Tchakov

Messages : 8
avatar
Mad-Die
Voir le profil de l'utilisateur
Mad-Die
Dim 1 Nov - 17:19


Madeleine Tchakov
Identité
  • Surnom : Maddie, Mama
  • Date de naissance: 12 septembre
  • Age: 598 ans - 32 ans
  • Origine: Italo-Russe
  • Orientation sexuelle: Hétéro
  • Etat civil: Célibataire
  • Etudes: Aucune
  • Profession: Propriétaire d'un cabaret burlesque, Conseillère de l'Ulfric
  • Allégeance : Meute Quinn
  • Poste :Alpha
  • Situation familiale : Orpheline, grand-père vivant, pleins d'enfants
  • Goûts : Ses enfants, son cabaret, son éventail, les raisins et le réglisse
  • Dégoûts : Les Hunters, les enfants abandonnés, la vulgarité, les aliments amers, être réveillée.
  • Camp : Vu par Ethan
  • Avatar: Pixiv Id 3030852 sur Zerochan
Caractère & Physionomie
† Caractère et Personnalité †

Douce à la fois rebelle. Mon visage d'ange cache une force de la nature, une maman ours qui n'hésite pas à dire ce qu'elle pense quand c'est pour prendre soin de ma petite troupe. Pour moi, c'est mon devoir de prendre soin de tout le monde car, j'ai toujours été une personne très maternelle. Je suis prête à la moindre occasion à taquiner les gens de manière gentille. Je n'aime pas quand quelqu'un manque de politesse comme un merci ou autre, que vous soyez un client ou un employé, je ne peut pas me retenir de faire la morale sur la politesse, ou vous reprendre. Souvent, je punis l'impolitesse et la vulgarité à coup d'éventail.


Pour ceux que je n'apprécie pas, je suis froide, langue d'argent et distante. Je me montre sous mon meilleur jour pour ne pas être critiqué ou pour leur montrer qu'ils sont insignifiants pour moi. Je ne suis pas bagarreuse, j'évite au contraire les conflits, mais parfois, je dois y mettre un terme, soit avec des fois un tirage d'oreille, soit un coup d'éventail. Je n'ai pas le choix non plus, c'est mon devoir d'être diplomate et d'apaiser les conflits, si cela perdure "Merci Mr le videur de raccompagné le monsieur dehors". Oui, je prône la justice absolue, une justice radicale, peu importe le prix ou la méthode utilisée

Je suis maniaque sur la propreté, comme toute femme qui se respect. Le meilleur moyen de me faire avoir une crise cardiaque, c'est de salir un sol tous juste lavé, ou faire des miettes en mangeant. S'il existe des assiettes, c'est qu'il y a une raison, alors utilisez-les !

Une chose que j'adore ! La pluie. Me promener en temps de pluie dehors à pied nu avec comme seul compagnon le bruit des gouttes qui tombent sur le sol et l'odeur qu'elle dégage.
J'ai aussi un immense amour pour les livres et, je prend grand soin de ceux qui ornent ma bibliothèque. J'ai également une étagère remplie DVD et de CD sur le thème des cabarets, des spectacles du même genre. C'est ce qui m'a passionné depuis enfant et qui m'a poussé à devenir propriétaire d'un cabaret burlesque. Maintenant, j'offre un refuge et un travail à ceux dans le besoin. Ce n'est pas une maison close, n danse certes en petite tenue, mais j'interdis les passes ou qu'on touche à mes filles.
† Physionomie et Habitudes vestimentaires †

Comme vous pouvez le voir, je suis une femme de 32 ans, en apparence, faisant 163 cm pour 53 kg. J'ai un corps ayant une forme de sablier, pour ne pas dénoter, je fais un honorable 105D. Mon teint est pâle surement.

Je ne porte que très peu de maquillage, un peu de fard à paupières et de mascara, ce qui agrandit mon regard et met en avant la couleur dorée de mes yeux. J'aime mettre en valeur mes lèvres par du rouge à lèvres pétant, souvent harmonisé à ma tenue du jour ou du soir, cela dépend de votre notion utilisé pour qu'en vous allez travailler.


J'ai de longues jambes fines et interminables comme diraient mes amants, elles sont musclées, ce qui est pratique pour rapprocher son amant près de soi. Pour les mettre en valeur, je les gaine de bas en soie noir, finissant au milieu de mes cuisses pas de la dentelle. Elles sont souvent cachés par de longues robes victoriennes et anciennes, elles sont comme mes uniformes pour me mettre dans l'ambiance de mon cabaret. Leurs coupes sont plus audacieuses que les originales, comme le devant qui arrive aux genoux et le derrière aux chevilles, des décolletés pigeonnants, etc...

Je me transforme en jolie siamoise thaï au pelage abondant, j'aime qu'on brosse ma fourrure.
Histoire

Pour comprendre d’où vient Maddie, il faut partir de son grand-père, Stefan Van Helsing, où plus communément connu comme étant le premier lycae.


A la mort de Vlad Tépès, tous se rendirent au Vatican afin d’expliquer leur situation au Pape, et demander l’asile. Après des mois à former une équipe de prêtre, qui aideront à combattre Drake, Stefan entra en rut. Il la passa avec une courtisane dont il s’était entiché, lors de précédentes visites, cette visite particulière entraina l’imprégnation de Vanina. Stefan se sentit responsable, mais aussi proche du petit être qui grandissait à partir d’une de ses graines. C’est pourquoi, il acheta la liberté à Vanina, mais aussi, il l’épousa pour éviter la médisance de la société, et que leur réputation déjà scandaleuse ne stigmatise leur enfant. C’est ainsi que naquit Anna-Maria Van Helsing.

La tragédie frappa leur petite famille, quand peu de temps après la naisse d’Anna, Vanina fut emportée par une épidémie de peste. Stefan, attristé par la perte, mais aussi inquiet que sa fille, atteinte également, ne subisse le même sort que sa mère, il lui fit boire un peu de son sang, comme il avait vu son neveu, Adrian faire, pour la guérir. Il ne sut pas qu’elle était déjà porteuse du même gène que lui, et que ce don renforça le gène, faisant en sorte qu’elle se transformera à l’âge adulte.

Les années passèrent et Anna-Maria grandit tranquillement au milieu d’ecclésiastique. C’est durant une promenade au marché qu’elle rencontra l’homme qu’elle appellera bientôt ‘son mari’.  Anatoli Tchakov était un marchand de soie russe, qui vendait sur les marchés du monde entier sa marchandise provenant des Indes. Peu de temps avant son mariage, Anna eut 16 ans et, le gêne qui jusqu’à la dormait, se réveilla, pour la transformer Chartreuse, devant son fiancé et sa famille. Pour l’époque, Anatoli fut ouvert d’esprit et accepta de garder le secret le mieux garder de l’Eglise, qu’il existe des êtres surnaturels. En 1510, ils se marièrent, et 2 ans après, Madeleine vit le jour.

La petite fille fut élevée selon les normes sociales de l’époque, une femme doit être silencieuse, soumise aux hommes de sa vie, et rester à la maison pour s’occuper des enfants. Cette éducation pesa sur Maddie, qui a un tempérament de feu, qui ne tient en place. Elle favorise les jeux de garçons, monter aux arbres, plutôt que ses travaux de coutures ou de lectures. La seule chose qu’elle apprécie, ce sont les leçons de danses. Son tempérament et sa langue bien pendue faisaient fuir ses prétendant, ce qui avait le don d’agacer ses parents. Pour essayer de la calmer, ils l’envoyèrent dans un internat catholique pour fille, et apprendre à devenir la parfaite maîtresse de famille.

Elle revint chez elle, à l’aube de son 16e anniversaire, pour être marié à un partenaire de son père Mais tout changea lors de son anniversaire, quand elle se transforma en Siamoise Thaï. Cela perturba les choses ses parents, vu qu’ils ont interdiction de parler de ça au supposé fiancé. Mais le pire de tout, c’est qu’elle se présenta comme état une Uralkodo, ce qui a cette époque était impensable, de voir une femme dominante, même dans la société surnaturelle. Après tout, ces dernières sont censées être soumises. A cause de ça, elle fut enfermée dans sa chambre, et elle ne put en sortir que pour suivre les leçons qu’on lui imposait, de comment elle devrait être. A la force de solitude et de bourrage de crâne, elle sentit sa motivation et son caractère s’effriter, ce qui fit qu’elle commença à penser comme sa famille. En voyant cela, elle eut plus de liberté.

C’est à cette période qu’elle rencontrât Horace, un riche marchand qui cacha lui aussi un lourd secret, son homosexualité. Ils devinrent rapidement ami, puis, ils conclurent un marché, ils se marieraient pour sauver leur réputation et être libre de faire ce qu’ils souhaitent sans soucis du scandale. Anna-Maria et Anatoli acceptèrent chaudement cette alliance, pensant qu’ils avaient réussi à changer Madeleine. Maddie, la veille du mariage révéla son secret à Horace, qu’elle était une lycae et une dominante avec une éducation de soumise. Horace fut heureux de connaitre la vérité, bien qu’attristé par son éducation, il était désolé de voir sa femme si gentille ayant passé par ça. Leur vie conjugale convenait au deux, à l’intérieur des murs de leur maison, ils étaient plus comme des amis ou des colocataires plutôt que le couple amoureux qu’ils affichaient à l’extérieur. Ils vivaient leur vie de leur côté, de manière discrète pour éviter un scandale.

C’est dans cette atmosphère que Maddie tomba sur Ethan, lors d'une visite à l'Eglise, un jeune homme battu par des Kodo plus anciens et plus fort. Elle tapa une colère monstrueuse, effrayant plus d'un mâle, c'est ainsi qu'elle réussit à le ramener chez elle, le traitant avec gentillesse et fermeté, comme elle le ferait avec un animal sauvage. Grâce à ses sens développés, elle comprit qu’il était un lycae comme elle, ce qui le rendait spéciale était qu'il avait le même problème qu'elle, on l'avait obligé à être ce qu'il n'était pas, de passant d'un rang à un autre par la force des choses, devenant ainsi un Divergent.  C’est comme si une sorte de camaraderie s’installa entre eux, vu la situation dans laquelle ils se trouvaient. Même si Maddie avait quelques années de plus que lui, elle sentit des sentiments maternels pour le loup, elle ne savait pas si c’était ses nouveaux instincts de Téma ou ceux maternelles qu’elle a toujours eu qui la faisait se sentir ainsi. Horace accepta rapidement la présence d'Ethan dans sa demeure, pensant qu'il était l'amant de sa femme.

Les années se succédèrent, Horace décéda d’une maladie sexuelle, laissant tous ses biens à sa femme. C’est durant son deuil qu’elle rencontra un vampire fort séduisant et intéressant, présenté par son grand-père, Julian Conteria. Ce dernier lui avait laisser une très bonne impression, pendant le peu de temps qu’il avait passé en leur compagnie.  En parlant de son grand-père, lui et ses parents avaient appris l’existence d’Ethan et voulait qu’il quitte sa maison et rejoigne le groupe de prêtres pour chasser les hors-la-loi, mais Maddie ne voulait pas, selon elle, Ethan était encore fragile et sauvage. Ayant marre de la pression de ses pairs, après avoir accepté une fois, Maddie décida qu’elle était assez vieille pour faire ce qu’elle voulait. C’est avec Ethan dans ses bagages qu’elle partit en France, elle avait tant entendu parler de ce pays par Horace, qu’elle voulait y aller et voir les merveilles de ses propres yeux. Et puis, cela aidera à son compagnon d’infortune à se sociabiliser et d’apprendre à se comporter autour de personnes de différentes situations.

En 1545, il eut beaucoup trop de massacres pour elle, à cause de l’ordre du roi François 1er, pour massacrer les Vaudois de Provence. Elle décida qu’il était temps de partir, toujours en compagnie de celui qu’elle considéra comme son fils, ensemble, ils visitèrent le monde entier. Ils passèrent régulièrement pour un couple, pour éviter d’éveiller les soupçons s’ils voyageaient, simplement comme amis, après tout, une femme ne peut être vue en public qu’en compagnie d’un homme de sa famille. Durant son escapade, elle fit un crochet par Rome pour l’enterrement de ses parents, tués par une attaque lancée par des subalternes de Drake Tépès.

L’horloge continua à tourner, et sans qu’elle ne se rende compte, la voilà ‘Mère’ d’un autre lycae perdu, du nom de Natako. Elle fut la première d’une longue série de lycae récupérés et rétablit par Maddie, qui gagna rapidement le surnom de « Mama ». Bientôt, ils commencèrent le tour des Amériques, quand ils furent repérés et pris en chasse par des Hunters. Pour mettre fin à la traque, elle demanda l’asile à une ancienne connaissance, Julian Conteria qui était devenu le gouverneur de New York. Au préalable, elle demanda l’autorisation à l’Ulfric pour venir vivre sur son territoire.

C’est ainsi qu’elle se retrouva emmêlé dans la politique locale du monde surnaturel. De pars ses accomplissements passés, son caractère, elle gagna rapidement une place dans le conseil local, mais aussi, elle devint la représentante de la race lycae auprès du Conclave. C’est sous le surnom de « Mama » qu’elle devint connus dans le monde surnaturel, comme étant la figure de proue, celle qui prend soin de tout le monde, celle qui est toujours souriante, habillé de brocart et de satin. En plus de ce rôle, elle ouvrit un cabaret burlesque pour gagner de l’argent, mais aussi assouvir ses deux passions, la danse et les costumes.

Lors du coming out des Surnat, elle fut l’une des personnes sur la tribune à se transformer, pour donner un aspect moins dangereux et plus romanesque à la révélation. C’est vrai qu’elle fait moins menaçante que Julian ou Damien.

Maintenant, pour parfaire son bonheur c’est de se trouver un compagnon de vie à elle, parce que sa maison est vide, car tous ses petits ont quitté le nid.

Par P'tit Loup inspiré par Ariemm - Pour Epicode
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: