Forum qui contient des adultes qui s'aiment derrière un paravent.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le forum est en pause indéterminé pour un remaniement en vue d'une V3. Inscriptions fermées, partenariats ouverts.

Partagez | 
 

 Calder Sutherland - Sans meute

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
The Shield Beast
Calder SutherlandMessages : 9
avatar
The Shield Beast
MessageSujet: Calder Sutherland - Sans meute   Mer 6 Jan - 15:25




Calder Sutherland"Je pense, donc je suis. Mais, qui suis-je ? "


Introduction

Je m’appelle Calder Sutherland, je suis né le 28 janvier, ce qui fais que j’ai 61 ans. Je proviens de Kilninian en Écosse, j’ai un joli accent, qui charme les DEUX sexes. Dans la vie, je suis INSTRUCTEUR à l'ACADÉMIE de la C.I.E. dans le maniement des armes, et je suis doué dans ce que je fais. Ma vie amoureuse est plate, car je suis CELIBATAIRE. Sinon, je fais partie des lycaes, et plus précisément de la C.I.E. Je souffre d’un dédoublement de personnalité, c’est un FÉLIDÉ de MOYEN gabarit, un Lion des montagne ou plus communément appelé Puma.
Mon physique

Si Monsieur Sutherland, père, était noir de cheveux le fils est aussi roux que sa mère et a même hérité de ses deux prunelles d'un bleu céruléen. De son père il a hérité un corps bien charpenté et sa grande taille même s'il existe toujours plus grand que lui. Son mètre quatre-vingt-sept lui permet au moins d'être suffisamment grand pour se faire remarquer. De longs cils roux bordent ses yeux qui surplombe un nez racé et une bouche aux lèvres pleines d'où sort une voix de baryton aux accents gutturaux propres aux Écossais, aux Highlanders. C'est son intégration dans l'armée britannique qui a sculpter son corps mais pas seulement, les travaux de la terre également. Des épaules carrées, des pectoraux et des abdominaux développés suffisamment pour être visible sans excès, une taille en "V", léger, s'allongeant sous la ceinture d'un pantalon cachant des jambes puissantes et toutes aussi musclées que le reste de son corps. Son visage est souvent inexpressif et son regard ne semble exprimer que vacuité ou sévérité, pourtant dans l'ombre et surtout en toute discrétion, il lui arrive de se laisser aller à afficher plaisir, joie ou mécontentement. Son manque d'expression est cependant une atout dont il use et abuse en tant qu'enseignant puisque ses élèves semblent souvent mal à l'aise quand il les interpelle.

Sa garde robe est des plus basique et pratique. Il n'a en tout et pour tout qu'un seul costume dit "habillé", le reste ne se composant que de jeans de couleurs sobres. Il ne faut pas espérer le voir avec un jeans rouge ou vert. Bleu, noir, beige à la rigueur mais pour les autres couleurs, laisser vos espoirs derrière vous, il ne les comblera jamais. Pour ce qui concerne les vêtements de haut de corps, il n'y a pas beaucoup plus à espérer, t-shirts unis sans décoration, chemises unies également, bon marché, non griffés... Il en va de même pour ses pulls qui sont en plus assez rares. Il ne doit en compter que cinq dans son armoire.

Vous chercherez un signe distinctif sur son corps si par chance vous pouvez l'apercevoir découvert et vous en trouverez. Dans le milieu du dos, sur le côté gauche une trace de brûlure marquant sa peau d'une tâche marbrée blanche ayant la largeur d'une main et la longueur d'une brique standard. D'autres cicatrices marques aussi sa peau de-ci de-là, résultant de ses combats en tant que soldat.

Mon caractère

Analyse psychologique de Mr. Sutherland : Monsieur Sutherland ne semble souffrir d'aucun trouble psychologique ni de traumatisme d'aucune sorte. Bien qu'il semble pouvoir garder une certaine distance selon les situations qu'il rencontre, il montre une facilité d'adaptation et une capacité d'observation remarquable. Il ne semble pas être sujet à l'emportement facilement et maîtrise suffisamment ses émotions pour parer à toutes éventualités et faire preuve d'efficacité. Cependant, on détecte chez Monsieur Sutherland un bon nombre de valeurs contre lesquelles il se refusera sans aucun doute possible d'aller à leur encontre. Il n'est donc pas impossible qu'il désobéisse à un ordre si celui-ci s'oppose à ce qu'il estime être juste. Il semble d'ailleurs que Monsieur Sutherland ait un sens aigu de la justice, bien qu'il puisse se détacher de ses émotions, il est incapable de rester inactif au moindre préjudice causé à toute personne qu'il juge innocente ou ne méritant pas la sévérité de ce qu'elle subit. C'est un homme patient que seule une injustice se déroulant sous ses yeux semble faire réagir de façon immédiate. Le travail d'équipe ne semble pas lui poser de problème tant qu'il puisse éprouver la confiance que requiert ce travail envers ses coéquipier. C'est un homme fiable sur qui l'on peut compter pour mener ses missions à bien. Il est capable de compassion et ne semble éprouver aucune retenue à se remettre en question si nécessaire. En conclusion, je considère que Monsieur Sutherland est apte au service et peut dès à présent rejoindre l'armée de Sa Majesté de façon effective.

Ce que l'analyse ne prend pas en compte : Calder est du genre grincheux au réveil, sans sa tasse de café, il est déconseillé de lui adresser la parole, de toute façon, il n'est pas certain que vous obtiendrez une réponse. Comme tout le monde, il est capable d'être de mauvaise humeur mais si rien ne s'affiche sur son visage, essayez de vous fier à l'impression glaciale qui se dégage de lui, ce sera une bonne indication quand à son état psychologique du moment. En homme pratique, il ne faut pas attendre de lui ma moindre explication, du moins à l'exception des cours qu'il dispense. Il va droit au but, exprimant ce qu'il a à dire sans fioritures ni palabres. Il n'a pas une once de diplomatie en lui, s'il n'est pas du genre "brute de décoffrage" d'un point de vue physique, il l'est sans aucun doute dans sa manière de parler. Il dit, il fait, il pense ce qu'il dit sans la moindre hypocrisie ni même chercher à enrober la vérité d'un joli ruban.

Mon histoire


Né peut de temps avant les campagne de vaccination, Calder a vu le jour dans une famille aimante, tout ce qu'il y a de plus normal. Une mère institutrice qui lui a transmit l'amour des livres et un père agriculteur qui lui a enseigné l'amour du travail bien fait. Il a grandit dans un petit village d'Écosse, là où tout le monde connait son voisin et chaque villageois. Son enfance n'est pas vraiment marquante puisque sa vie n'a vraiment changé que lorsqu'il a vécu sa première transformation. Bien que ses parents n'ait pas reçu le gène-a, ils ne l'abandonnèrent pas quand ils découvrir la différence de leur fils, au contraire. Ils firent de leur mieux pour qu'il ne soit pas découvert de peur qu'on lui fasse du mal. Il faut dire qu'avec le folklore du pays, le fait que leur fils puisse être différent ne les génèrent pas. Ils en furent bien entendu choqué au début mais ils se reprirent relativement rapidement et firent de leur mieux pour leur fils. Calder, bien que connaissant la vérité de ce que sa nature pouvait apporter comme problème ne leur en fut que plus reconnaissant. Il continua sa vie tout à fait normalement et une fois majeur, il intégra l'armée pour passer son service militaire. Il prit goût à cette vie stricte et une fois son service terminé, il rempila. Malheureusement, trois ans plus tard, son père décédait d'un cancer causer par le tabac. Calder démissionna donc de l'armée afin de rentrer chez lui et de reprendre la ferme familiale et aider sa mère. Il continua à travailler la terre comme son père l'avait fait, dans le plus grand respect envers Dame Nature, n'utilisant que des engrais et des pesticides naturels.

Si la vie militaire lui manquait, il n'en laissa jamais rien paraître et sa mère ne le sut jamais. À vrai dire, elle ne sut jamais rien qu'il ne voulut qu'elle sache. Dix ans plus tard, sa mère décéda à son tour d'une mauvaise grippe et c'est seulement à ce moment là qu'il se décida à quitter l'Écosse. Il vendit la ferme et les terres, ce qui lui donna assez d'argent pour repartir à zéro dans le pays de son choix. Il parti pour les États-Unis où il voyagea quelques temps avant de trouver l'endroit où se poser. Cet endroit n'était autre que Baltimore. Il signala sa présence mais n'intégra aucune meute et après quelques années de formation, il intégra la C.I.E. jusqu'à ce que les hunters fassent leur apparition et les obligent à migrer jusqu'à New York.

Au vu de ses états de service, on lui proposa de devenir instructeur à l'académie en vue de former les futures nouvelles recrues qui viendraient grossir les rangs de l'agence, ce qu'il accepta à condition qu'il puisse encore aller sur le terrain en tant qu'agent actif.

Mon joueur


Mon joueur se nomme Rhyd, il est âgé de 31 ans. Il se trouve en Belgique. Cela fait 5 ans qu’il fait du rpg sans compter les arrêts. Il est disponible 4 à 5/7j. Pour prouver qu’il a bien lu le règlement, voici le CODE : Ok by Aëlys

©never-utopia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Radio Gène-V
Aëlys StendonMessages : 182
avatar
Radio Gène-V
MessageSujet: Re: Calder Sutherland - Sans meute   Mer 6 Jan - 15:50


   
Félicitation Calder Sutherland !

Félicitations! Tu as complété ta fiche personnage avec brio! Te voici prêt à aller jouer dans le monde de Gène-V. Tu as été ajouté au groupe des Lycae, mais pour une expérience optimale, pense bien à recenser ton avatar! Tu peux aussi chercher des relations en créant ta fiche de liens ici, demander un logement dans cette section et faire une demande RP en créant un sujet ici!

   Si tu as la moindre question, n'hésite pas à contacter le fondateur Julian Conteria et/ou l'administrateur Chase O'Kelly



   

© Narja - S. Amakusa pour Never Utopia

_________________


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Calder Sutherland - Sans meute
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Luvia, une louve pas comme les autres
» Le palais Sans-souci en Danger
» Il n'y pas de vie sans agriculture...
» Land des Gabions, un modèle de site pour les sans-abri
» Elèves sans frontières, malades sans frontières

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gène-V :: Once Upon a Time :: Gestion du Personnage :: Carte d'Identité :: Identité validée-